Crédit Agricole : l'heure des comptes approche...

 |   |  250  mots
(Crédits : reuters.com)
Demain, c’est l’heure de vérité pour Crédit Agricole. La banque verte passera sur le grill à l’occasion de ses comptes semestriels. Et hasard du calendrier, le Portugal a sauvé ce week-end, la banque Espirito Santo de la faillite…

MonFinancier

Dans le détail, la banque portugaise sera partagée entre une "bonne" banque, renommée Novo Banco, qui recevra les 4,9 milliards, et une "mauvaise" banque regroupant les actifs dits toxiques. Les 4.9 milliards d'euros seront puisés dans le fonds de résolution bancaire du Portugal, auquel l'Etat portugais prêtera 4,4 milliards d'euros.*

Quant aux pertes de la bad bank, elles seront supportées par les détenteurs de dette subordonnée et les actionnaires, dont la famille Espirito Santo (20% du capital) et le Crédit Agricole qui est actionnaire à hauteur de 15% de la banque portugaise. La dépréciation de cette participation sera évoquée demain lors de publication des résultats semestriels de Crédit Agricole.

Pour rappel, en mai dernier, la banque verte avait participé à l'augmentation de capital de Banco Espirito Santo pour un montant d'environ 10 millions d'euros.

En ce qui concerne les comptes semestriels de Crédit Agricole, Oddo vise pour demain un Produit net bancaire de 3,58 milliards d'euros, en recul de 14,6% pour un résultat net qui chute de 43,5% à 394 millions d'euros. L'analyste table également sur une perte proche du 1 milliard d'euros dans ses comptes du deuxième trimestre. Ce déficit inclura la dépréciation totale de la valeur de sa participation (pour 500 millions d'euros) dans Banco Espirito Santo et sa quote-part de la perte de 3,58 milliard d'euros de l'établissement portugais sur le trimestre.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :