Après Apple, Amazon passe le cap des 1.000 milliards de dollars en Bourse

Par Delphine Cuny  |   |  241  mots
Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, doit avoir le sourire. Le cours d'Amazon avait dépassé les 100 dollars en 2009 puis les 1.000 dollars en octobre 2017. Ce mardi, Amazon a rejoint Apple dans la catégorie des entreprises valorisées plus de 1.000 milliards de dollars. (Crédits : Reuters)
La capitalisation boursière du géant de l'e-commerce a dépassé ce seuil symbolique ce mardi, un mois après celle d'Apple.

[Article mis à jour à 19h30]

Quasiment jour pour jour un mois après Apple, Amazon est devenu ce mardi 4 septembre le deuxième groupe américain (et mondial) à atteindre les 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière (l'équivalent de 865 milliards d'euros), vers 18 heures de Paris. La firme à la pomme avait la première franchi ce cap le 2 août. Le titre Amazon a gagné 74% depuis le début de l'année, contre 34% pour Apple.

L'action du numéro un mondial de l'e-commerce cotait plus de 2.050 dollars sur le Nasdaq en fin d'après-midi, affichant une hausse de 1,4%. Le titre avait atteint pour la première fois le cours de 2.000 dollars le 30 août après avoir doublé de valeur en seulement 10 mois. Il avait en effet dépassé la barre des 1.000 dollars le 27 octobre dernier.

Entrée en Bourse le 15 mai 1997, à 1,50 dollar, l'action Amazon avait atteint pour la première fois les 100 dollars le 23 octobre 2009.

La rapidité avec laquelle le libraire en ligne devenu le plus grand supermarché virtuel du monde est particulièrement saisissante. Un exploit à mettre au crédit de son fondateur Jeff Bezos (54 ans), l'homme le plus riche de la planète, avec une fortune dépassant les 166 milliards de dollars, désormais loin devant Bill Gates. Il détient 16% du capital d'Amazon qu'il a fondé dans un garage de Seattle en 1994.

[Evolution du cours de l'action Amazon sur un an. Cliquer pour zoomer. Crédits Nasdaq/Amazon]