Bourse : le Nikkei chute brutalement pénalisé par un yen fort

La Bourse de Tokyo a perdu plus de 5% à la clôture, mardi, à cause d'un yen monté au plus haut depuis novembre 2014 face au dollar.

1 mn

L'indice Nikkei a chuté de 918,86 points à 16.085,44, sous le poids notamment du secteur bancaire.
L'indice Nikkei a chuté de 918,86 points à 16.085,44, sous le poids notamment du secteur bancaire. (Crédits : Reuters)

Inquiétudes sur le marché boursier japonais. La Bourse de Tokyo a fini en forte baisse de 5,40% mardi 9 février, dans le sillage des marchés boursiers internationaux la veille. L'indice Nikkei a chuté de 918,86 points à 16.085,44, sous le poids notamment du secteur bancaire, et l'indice Topix, plus large, a lâché 76,08 points (5,51%) à 1.304,33.

Cette chute est due à la hausse du yen, acheté comme valeur refuge en période de turbulences. Le yen est monté au plus haut depuis novembre 2014 face au dollar. Sur le volet des changes, le dollar a glissé sous la barre des 115 yens pour la première fois en plus d'un an. Il s'affichait à la clôture de la place tokyoïte à 114,71 yens, contre 117,38 yens lundi. L'euro se repliait aussi et valait 128,56 yens, contre 130,71 yens.

Les Bourses mondiales en baisse

Wall Street broyait également du noir. L'indice Dow Jones a perdu 177,92 points (1,10%) à 16.027,05 points. Le S&P-500, plus large, a cédé 26,61 points (1,42%) à 1.853,44 points. Le Nasdaq Composite a laissé 79,39 points (1,82%) à 4.283,75.

Lundi 8 février, la Bourse de Paris a terminé la séance en forte baisse lundi (-3,20%). Celle d'Athènes était au plus bas depuis 25 ans.

Après un début d'année calamiteux, les Bourses mondiales ont été une nouvelle fois emportées en ce début de semaine par les inquiétudes sur la croissance mondiale, entre ralentissement en Chine et érosion des cours du pétrole.

(Avec AFP et Reuters)

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/02/2016 à 9:32
Signaler
"Le lundi 10 septembre 1945, dans une ferme de Fruita dans le Colorado, un fermier (Lloyd Olsen) coupa la tête de son coq de cinq mois et demi, Mike, mais celui-ci resta en vie, avec une oreille et une partie de son cerveau encore intacts" https://fr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.