Comment passer de 2 % à 1,8 % sans baisser la prévision de croissance  ?

 |   |  315  mots
(Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Après les chiffres décevants du trimestre, plus personne ne croit encore que la croissance française atteindra l'objectif de 2 % du gouvernement. L'État le sait très bien mais il ne veut pas abaisser sa prévision

ON Y VIENT
L'objectif du gouvernement est donc d'officialiser le nouvel objectif de 1,8 % sans que ce soit ressenti comme un abaissement d'objectif.
Bruno Le Maire a d'abord déclaré vendredi qu'il maintenait « notre prévision de croissance à 1,8 % »
Et hier Gérard Darmanin a indiqué que la croissance « ne sera pas inférieure à 1,8 % ».
Si c'est pas un abaissement de prévision, ça y ressemble quand même beaucoup...

MALADIE : C'EST LE PATRON QUI PAYE
Le gouvernement envisage de faire payer aux entreprises 4 jours supplémentaires d'arrêt maladie. Actuellement, au-delà de 3 jours de délai de carence, un salarié est pris en charge par la Sécurité sociale à hauteur de 50 % de son salaire.
Les patrons du Medef, de la CPME et de l'U2P ont écrit à Édouard Philippe pour protester contre cette charge supplémentaire de 900 millions. Les syndicats contestent aussi le projet.
Mais le gouvernement semble décidé. L'annonce devrait être faite aux partenaires sociaux par Édouard Phililppe et la ministre de la Santé Agnès Buzyn en septembre

DERNIER CONTRÔLE
La journée d'hier était chargée pour les députés à l'Assemblée nationale. 3 projets de lois ont été définitivement adoptés : La loi travail « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », la très controversée loi asile-immigration qui a été rejetée mardi par le Sénat, et la loi contre les violences sexuelles et sexistes qui elle fait l'unanimité. Les députés ont le droit maintenant à un mois de vacances (bien méritées ?).

GRANDES VACANCES
Emmanuel Macron passera lui ses...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :