Histoires de hedge funds...

 |   |  309  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

J'adore les histoires de Hedge funds.

Ces fonds spéculatifs.

Ces maîtres de l'univers.

Les quelques élus de ce métier gagnent plus de 500 millions de dollars par an, voire plus d'un milliard pour les meilleurs.

Not bad.

Si votre enfant a une vocation pour ce métier, encouragez-le

Deux « histoires » intéressantes, deux destins qui se croisent en 2008 et se recroisent en 2018.

HEDGE FUND QUI RIT
Citadel.
Gérant et actionnaire majoritaire : Ken Griffin.
Le hedge fund a failli sauter en 2008.
En 2018, il gère 28 milliards $.
Et Ken Griffin pèse 10 milliards $ perso.
C'est lui qui a acheté le bien immobilier le plus cher des US.
238 millions $.
À New York.
Il venait d'acheter une maison près de Buckingham Palace.
95 millions £.
Il pense que les prix de l'immobilier vont continuer à monter.

HEDGE FUND QUI PLEURE
John Paulson.
Devenu célèbre en 2008.
Il avait misé sur la crise des subprimes.
Un gain de 20 milliards $.
38 milliards $ sous gestion en 2011.
À son sommet.
Depuis il s'est planté.
Sur l'or, les bancaires, la santé.
Il ne gère plus que 8.7 milliards $.
Son argent représente les ¾ des fonds gérés.
Il réfléchit à arrêter de gérer l'argent des autres.
Pour gérer uniquement le sien.
On ne va pas verser de larme pour lui.

UNE MAUVAISE ANNÉE TOUT DE MÊME POUR LES HEDGE FUNDS
40%
C'est la baisse des profits réalisés par les 20 plus gros hedge funds.
Cela fait quand même plus de 23 milliards...
C'est la baisse des indices boursiers qui a pesé sur la performance.
En tête de classement, le fonds Bridgewater de Ray Dalio.
Un beau métier quand même...rémunérateur.

THE B DAY
Jour décisif pour la Grande-Bretagne.
B...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :