Le Royaume désuni

Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...
(Crédits : MonFinancier.com)

La Grande-Bretagne n'a pas voté à 51.9% pour le Brexit et à 48.1% contre. Elle a voté à 60/40 et même à 65/35 pour, ou contre. En effet, ce qui est frappant quand on analyse les résultats du referendum,c'est de voir à quel point la Grande-Bretagne est divisée, par région, par âge, par classe sociale. Le vrai risque pour la Grande-Bretagne est un risque d'implosion.

IL N'Y A PLUS DE GRANDE-BRETAGNE

Il y a Londres et la City, victimes du syndrome versaillais, totalement déconnectés du reste du pays, de sa réalité, de ses inégalités. Certains réclament même que Londres devienne autonome et reste accrochée à l'Europe. Il y a l'Écosse, historiquement et culturellement attachée à l'Europe. Un référendum en Écosse et son indépendance sont inévitables. Il y a l'Irlande, européenne, au Nord comme au Sud, où certains rêvent à nouveau de réunification. De l'autre côté il y a le Pays de Galles et le Nord du Pays, totalement et viscéralement anti-européens.

LES JEUNES CONTRE LES SENIORS

Il y a des jeunes. Des jeunes qui ont massivement voté, quand ils ont voté..., pour le IN car ils sont déjà, dans leur vie quotidienne, européens, et même internationaux. Et il y a les seniors farouchement accrochés à leurs avantages ou farouchement révoltés contre la dégradation de leur situation.

LES CLASSES MOYENNES CONTRE LES CLASSES AISÉES

Il y a les laissés pour compte et les classes moyennes de plus en moyennes inquiets,de plus en plus fragiles, de plus en plus exposés aux conséquences, réelles ou fantasmées, de l'immigration. Et il y a les tranches plus privilégiées de la population qui vivent de plus en plus dans une bulle. La Grande-Bretagne n'est pas coupée en deux, elle est en fait coupée en plusieurs régions, en plusieurs tranches d'âge, et en plusieurs classes sociales. Elle...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.