RENAULT SA : l’interdiction de commerce avec l’Iran est une mauvaise nouvelle (PUT S954S)

 |   |  281  mots
RENAULT SA : l’interdiction de commerce avec l’Iran est une mauvaise nouvelle (PUT S954S)

Renault vient d'enfoncer son support majeur à 55,84 EUR à l'aide de gaps baissiers. Une nouvelle accélération baissière est anticipée vers 52 EUR voire 49,70 EUR. L'analyse technique fixe un objectif de court terme à 50,01 EUR avec un stop à 58,01 EUR.

RENAULT SA : rupture du support majeur (PUT S954S)

Du point de vue graphique, Renault a longtemps consolidé dans un large intervalle compris entre 63,69 EUR et 55,84 EUR. Après le test de la borne haute, les cours ont ouvert des gaps baissiers et ont enfoncé le support majeur à 55,84 EUR, dégradant considérablement la tendance. Un pull back sur 55,84 EUR est possible mais une nouvelle accélération baissière est anticipée en direction de 52 voire 49,70 EUR. Le prix d'entrée optimal pour ce scénario est fixé à 55,79 EUR et l'invalidation est placée à 58,01 EUR. Analyse rédigée le 14/05/2019 à 08:21 (14/05/2019 06:21:47Z) Day By Day - Matthieu Driol - Analyste senior

Les points faibles de la valeur selon AOF

- Grave problème de gouvernance : inculpation à la fin 2018 du président Carlos Ghosn au Japon, des relations tendues entre le groupe et sa filiale Nissan et des interrogations sur le coût industriel de ces affaires ; - Hausse du prix des matières premières, et un impact négatif des changes : ralentissement de la croissance en Asie-Pacifique, Europe et Afrique-Moyen-Orient et exposition en Russie ; - Incertitudes sur le marché automobile mondial créées par le protectionnisme du gouvernement américain et par son interdiction de commercer avec l'Iran ; - Contestation de la validité des systèmes antipollution des voitures diesel en Europe et un risque d'enquête sur une entente avec Peugeot pour accroître le prix des pièces détachées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :