Rechute à Wall Street

 |   |  335  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Wall Street avait débuté la semaine en hausse lundi, rassuré par l'entame de pourparlers entre Washington et Pékin sur les taxes d'exportations. Mais les indices américains ont à nouveau décroché hier. Et c'est des valeurs technos qu'il faut chercher les raisons de la baisse.

LA PRESSION S'INTENSIFIE SUR FACEBOOK

Le scandale sur l'utilisation des données des utilisateurs par Cambridge Analytica prend de l'ampleur. Mark Zuckerberg, devra témoigner devant le Congrès américain, peut-être dès le 12 avril, selon une source proche du Congrès citée par la presse américaine. Et ce n'est peut être pas tout car selon Christopher Wylie, ex-directeur de recherche pour la firme britannique Cambridge Analytica, le cabinet aurait joué un "rôle crucial" dans le vote en faveur du Brexit...

LA JUSTICE ET LES GAFA

On pensait que rien ne pouvait arrêter les GAFA, les géants de la technologie américaine, tant leur avance et leur contrôle sur le monde est important. Mais dans leur quête d'univers toujours plus loin, ils restent soumis aux lois. Les lois qui devront même s'adapter à ces nouveaux univers. À l'image de Tesla qui est sous le coup d'une enquête sur l'accident mortel survenu vendredi dernier impliquant un véhicule autonome de la marque. Google aussi a son scandale judiciaire alors qu'une cour d'appel qui a donné raison à Oracle sur les droits d'auteur lié au code de programmation Java.

S'ils dominent le monde, les GAFAS ne sont pas (pour l'instant) au-dessus des lois.

VENT DE PANIQUE SUR LE NASDAQ

Facebook a encore lâché près de 5 % hier alors que Bank of America a réduit son objectif de cours pour l'action Facebook pour la deuxième fois en 5 jours, passant de 230$ à 202$. Le réseau social a perdu 18 % depuis l'éclatement de l'affaire. Twitter plonge de 12 % alors que la société activiste Citron Research...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/03/2018 à 10:47 :
"L'ARGENT LIQUIDE MENACÉ ?"

Messe néolibérale, amen.

Trump fait dégonfler la bourse, il montre qui est le chef.

D'où l'importance primordiale d'avoir un pouvoir politique fort contrairement à l'UE qui n'est plus que guidée par les comptables des actionnaires milliardaires incapables d'avoir une vision d'avenir de plus de trois jours.

ET le pire dans tout cela c'est que j'aimerais vraiment que les européistes me prouvent le contraire mais les seules contradictions qu'ils m'opposent n'étant que formelles hélas, mille fois hélas, ils démontrent aussi cruellement à leur manière que notre UE, qui n'a plus que messes et exorcisme à prôner est en mort cérébrale certainement depuis qu'elle a refusé d'écouter le peuple français en 2005 qui rejetait son traité constitutionnel que pourtant on nous a quand même imposé.

Vite un frexit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :