Trader la prochaine publication du rapport sur l’emploi australien

 |   |  463  mots
(Crédits : Forex)

Il n'y a pas que les Etats-Unis qui publient leur rapport sur l'emploi cette semaine, l'Australie aussi. Puisque ce type d'annonce entraine généralement des remous sur le marché des changes, voyons dans cet article ce qu'il faut savoir pour bien appréhender l'événement.

Lecture précédente
Le rapport sur l'emploi australien de juin était globalement optimiste puisque la variation de l'emploi et le taux de chômage avaient dépassé les attentes du marché.
Il est toutefois intéressant de noter que le taux de chômage avait augmenté et cela parce que celui du mois précédent a été révisé à la baisse. Quand aux 7 300 embauches enregistrées, notez qu'elles sont bien en dessous des 40 000 de mai. Le taux de participation au marché du travail a tout de même augmenté de 64,7% à 64,8%.
Avec ces résultats quelque peu mitigés, le dollar australien s'était bien comporté lors de la séance asiatique mais un peu moins lors de la session britannique.


A quoi peut-on s'attendre cette fois ?
Le consensus parmi les traders et les économistes s'accorde sur une augmentation de 10 000 en termes d'emplois. Le taux de chômage devrait, quant à lui, grimper de 6% à 6,1%, ce qui n'est pas une très bonne nouvelle pour le dollar australien.
Le gouverneur Stevens est resté néanmoins optimiste par rapport au marché du travail lors de son discours du 22 juillet. Il a évoqué le fait que les perspectives étaient bien plus favorables qu'il y a trois ou six mois. Pour les amateurs de trading à long terme, cette information est intéressante. Une surprise est toutefois possible et des résultats réels supérieurs à ces attentes pourraient entrainer une appréciation importante de la devise australienne. Le dollar AUD pourrait sombrer dans le cas contraire.

Sentiment du marché
Les traders ont récemment changé d'avis sur le dollar australien. Les résultats meilleurs que prévu en matière de ventes au détail et de la balance commerciale ainsi que la dernière déclaration de la banque centrale ont largement contribué à cela.
Généralement, les déclarations de taux se suivent et se ressemblent mais ce ne fût pas le cas lors de l'annonce du 4 août dernier ce qui a semé le doute chez les traders les plus prudents. En effet, depuis que la RBA affirme ne pas envisager de nouvelles baisses de taux, les traders ont conclu qu'il était temps de changer leur position. Ils se sont donc mis à pousser la monnaie australienne.
Si les données relatives à l'emploi sont plus fortes que prévu, on pourrait, alors, voir se phénomène s'amplifier davantage.

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :