Trump : Après Merkel, Theresa May

 |   |  322  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Trump est en visite à Londres où Theresa May a déroulé pour lui le tapis rouge. Peine perdue. Trump l'a poignardée à plusieurs reprises dans le Sun.

A BAD DEAL
Pour Trump, le deal que Theresa May est en train de négocier avec l'Europe est un mauvais deal. Un si mauvais deal qu'il refuserait de négocier un accord bilatéral avec la Grande-Bretagne si ce deal était adopté. Il est même allé beaucoup plus loin : il a regretté la démission de Boris Johnson dont il pense, tenez-vous bien, qu'il ferait un formidable Premier ministre.

GOD SAVE THE QUEEN
Trump va prendre le thé aujourd'hui avec la Reine. Mais on est rassuré. Elle ne subira pas le même traitement que Merkel et May. Il a dit que c'était une "tremendous woman". En revanche, le maire de Londres Sadiq Khan s'est fait dégommer parce qu'il faisait un mauvais job contre le terrorisme et le crime. Du pur Trump, sans aucun filtre.

LE DEAL/NON DEAL DU JOUR
Trump est reparti du sommet de l'Otan en affirmant qu'il avait remporté une écrasante victoire puisque les autres membres de l'Otan, à commencer par l'Allemagne, avaient accepté d'augmenter significativement leur contribution au budget. "Que nenni" a dit Macron. Aucun accord n'a été trouvé. Et Angela Merkel en a remis une couche en disant qu'elle augmenterait sa participation au budget de l'Otan...un jour.

LA GUERRE COMMERCIALE : L'APAISEMENT?
Après l'heure des menaces et notamment la menace des droits de douane sur 200 milliards de dollars d'importations de produits chinois, voici l'heure de la négociation. Les États-Unis et la Chine se sont déclarés prêts à négocier pour éviter la mise en place de nouvelles taxes. Toujours le même cycle : menaces, négociations, menaces, négociations, menaces, négociations... Du pur Trump...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2018 à 17:37 :
TRump c'est mal, May c'est mal aussi et le brexit c'est mal, le protectionnisme c'est mal également, la puissance politique c'est mal.

Mais tout va bien nous autres européens pouvons espérer car nous avons Juncker pour négocier face à Trump ! :D

"L'UE dénonce les insinuations "de mauvais goût" sur Juncker au sommet de l'Otan" https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN1K327E/l-ue-denonce-les-insinuations-de-mauvais-gout-sur-juncker-au-sommet-de-l-otan.html

Vite un frexit, arrêtons ce cirque grotesque svp, merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :