Un krach rampant

 |   |  327  mots
Marc Fiorentino.
Marc Fiorentino. (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Ce n'est pas, encore, un vrai krach, brutal, avec une baisse de 10% dans une journée mais c'est un krach rampant. Les unes après les autres, les bulles qui se sont formées sur les marchés depuis des années du fait des taux d'intérêt à zéro et de l'excès de liquidités, explosent.

TERRITOIRE BAISSIER
La plupart des marchés sont entrés en territoire baissier, en "bear territory": cela signifie qu'ils perdent plus de 20% depuis leur niveau le plus haut. Des marchés émergents au bitcoin en passant par Apple. Toutes ces bulles éclatent. Les unes après les autres. 2018 marque la fin d'un cycle de près de 10 ans de hausse.

POURQUOI MAINTENANT?
Le timing des corrections et des krachs est toujours compliqué, voire impossible à déterminer. Cela fait des mois, voire des années, que certains marchés étaient largement surévalués mais pourquoi la baisse maintenant ? Plusieurs facteurs: la tension entre la Chine et les États-Unis, les perspectives de ralentissement de la croissance mondiale, mais surtout la hausse des taux d'intérêt aux États-Unis. Quand les taux d'intérêt étaient à 0, il n'y avait pas d'alternative aux actions. Mais quand les taux sont au-dessus de 3%, certains investisseurs considèrent que c'est une alternative envisageable.

BYE BYE BITCOIN
Nous n'avons jamais été fans des monnaies virtuelles même si nous sommes persuadés que la blockhain, elle, marque une véritable rupture. Rappelez-vous le buzz dans les médias quand le bitcoin frôlait les 20 000$ en début d'année et qu'on voyait des épargnants retirer leur argent des livrets A pour miser sur le bitcoin. Les pauvres.
Le bitcoin a chuté hier en dessous de 5000$, soit une baisse de 75%. Et son challenger, l'ethereum, a lui perdu plus de 90%. On entend moins les défenseurs des crypto-monnaies...

LA TECH...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2018 à 14:43 :
"Quand les taux d'intérêt étaient à 0, il n'y avait pas d'alternative aux actions. Mais quand les taux sont au-dessus de 3%, certains investisseurs considèrent que c'est une alternative envisageable."

Il est évident que si j'avais des millions à placer, sans hésiter, je les mettrais sur Trump. LEs financiers ont fait n'importe quoi, n'importe comment n'importe quand, un retour de bâton ne peut que nous faire du bien certes mais à eux aussi car bien trop aidés par les politiciens ils sont devenus stériles, en manque total de vision économique, pas étonnant qu'ils se fassent dépasser par l’État profond américain qui lui n'a jamais cessé de penser à long voir très long terme, c'est là qu'est la principale différence. Il est bien plus intelligent de domestiquer l'intelligence que de l'éradiquer. Quelle leçon ! Et quel beau spectacle, tout ceci est franchement passionnant. Qu'est-ce qu'on s'ennuyait sans Trump !

"Rappelez-vous le buzz dans les médias quand le bitcoin frôlait les 20 000$ "

Oui mais pensez à tout ceux qui ont vendu leurs bitcoins quand il frolait les 20000 dollars. Pensons à tout ceux qui ont gagné il y a plusieurs années un bitcoin dans une revue informatique dédiée à linux je crois, et qui l'ont revendu à près de 20000 euros et moins même hein...

"LA TECH MÈNE LA BAISSE"

Est- ce étonnant là aussi quand on a des soit disant champions de la technologie qui au final ne font que gaspiller leur investissement sur des demis innovations ? Combien de milliards gaspillés dans les voiture autonomes ? Combien de milliards placés dans une intelligence artificielle au ras des pâquerettes ? Combien de dizaine de milliards foutus dans la quête de la vie éternelle ? Ces investisseurs ont fait du bien mais leur énorme succès ultra rapide les élevant en quelques années parmi les plus riches du monde sont dorénavant totalement aliénés.

Au final, sous TRump, la bourse ne deviendrait elle pas enfin ce pour quoi elle aurait du être créée ? Planifier l’investissement à long terme Et c'est un farouche adversaire de la fiance qui le dit là hein...

"L'establishment japonais qui n'a jamais vraiment accepté qu'un étranger donne des leçons éclatantes de management aux Japonais tient sa revanche,"

Ouais enfin bon ce sont pas les japonais qui ont planqué les énormes revenus de Ghosn dans les paradis fiscaux hein. C'est la marque d'un sentiment d'impunité totale qui l'a emmené à cela, sentiment galvanisé par le consortium européen financier. Donner le bâton pour se faire battre n'est pas non plus le signe d'un stratège hors norme.

"TOUJOURS PAS DE BAISSE DU CHÔMAGE"

Non non non, vous n'êtes pas lrem langage compatible puisqu'il faut dire: toujours pas de baisse de non hausse de recherche d'emploi venant de la part des feignants français gaulois et refractaires. Allez ça va pour cette fois...

"LA CAISSE AMÉRICAINE"

"L'Amérique a fait payer cher la crise aux banques de la planète" https://www.lesechos.fr/28/02/2018/lesechos.fr/0301356722599_l-amerique-a-fait-payer-cher-la-crise-aux-banques-de-la-planete.htm

" Un couple a été intercepté par la police à Grenoble: ils ont grillé un feu rouge qu'ils n'ont pas vu car ils faisaient l'amour, en conduisant."

"Les trois villes où il fait bon travailler et se loger: Grenoble, Lille, Lyon (Aujourd'hui)"

C'était pas où il fait bon vivre plutôt ? Bon même si c'est toujours plus prudent avec le moteur arrêté, le frein à main et une vitesse enclenchée, faut pas exagérer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :