Un yuan en chute libre

 |   |  313  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Le yuan n'en finit pas de baisser. La devise chinoise est tombée à ses plus bas niveaux depuis un an. Depuis le mois d'avril, elle a perdu 10% sur fond de craintes sur les conséquences d'une guerre commerciale sur la croissance chinoise.

UN TAUX PIVOT
Le yuan n'est pas une monnaie comme les autres. C'est la Banque populaire de Chine qui ajuste le curseur chaque jour suivant une fourchette de fluctuation autour d'un taux pivot. Hier, elle a abaissé le taux pivot du yuan pour une septième séance consécutive à 6,7671 yuans pour un dollar vendredi. C'est 0,9% de moins que le précédent palier. Il s'agit surtout de la plus forte baisse quotidienne de ce taux pivot depuis deux ans.

UNE ARME À MANIER AVEC PRÉCAUTION
Voir baisser ou faire baisser, sa monnaie, c'est bien pour donner de l'impulsion à ses exportations. D'autant plus qu'un ralentissement de la croissance du produit intérieur brut au deuxième trimestre et un tassement de la production industrielle sont venus ternir le tableau déjà bien noirci par les querelles commerciales entre les États-Unis et la Chine. Mais la baisse de la monnaie a un effet pervers à savoir une perte de confiance des investisseurs. Ces derniers sont déjà effrayés par l'endettement de la Chine, à tous les étages, des particuliers en passant par les régions et les entreprises. La Chine de 2018 n'est pas celle de 2015 mais les tensions commerciales font perdre de la visibilité...

ASSURANCE TOUS RISQUES
Si malgré tout, la perspective de revivre un été chaud, comme en 2015, vous donne quelques sueurs froides, nous vous conseillons de prendre une position sur le VIX CBOE Volatility Index , l'indice qui mesure la volatilité, avec l'achat du Turbo call illimité VIX 767JZ (ISIN:DE000CV5ZK74). Attention produit...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :