Une semaine typique française

Chaque matin, l'actualité vue par Marc Fiorentino...
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)

Mais en prenant un peu de recul sur les événements de ce week-end et de cette semaine, j'ai réalisé que le pays alimentait tout seul les caricatures les plus extrêmes du French Bashing. Et en particulier d'une semaine à la française pour ceux qui critiquent notre beau pays. C'est quoi une semaine française en fait ?

7 JOURS= 3 + 4

D'abord un week-end de trois jours, après un pont de 4 jours et deux semaines de vacances. Puis 4 jours de grève. Des grèves de moins en moins suivies mais de plus en plus perturbantes pour les Français et les usagers et de plus en plus violentes. Il faut aussi bien sûr, une menace de grève des pilotes d'Air France.

UNE SEMAINE POLITIQUE

Mais une semaine typique française c'est aussi un ancien ministre viré qui entend des voix et se prend pour le sauveur de la France, un sauveur made in France. Un président de la République qui dit que tout va mieux pendant qu'un sondage montre que 86% des Français disent que les choses ne vont pas mieux. Un ministre de l'Intérieur qui déclare qu'il fera preuve de fermeté, comme à chaque fois que la police se fait tabasser, sans rien faire bien sûr. Et un ministre de l'Économie qui prépare sa campagne tout en disant qu'il ne la prépare pas alors qu'on a près de 6 millions de chômeurs qui attendent qu'on s'occupe d'eux ?

UNE SEMAINE FRANÇAISE (FIN)

J'ai presque terminé... Une semaine française idéale pour les French Bashers c'est aussi une semaine où la France s'attaque à la nouvelle économie et réclame par exemple des charges sociales à Uber. Heureusement, pour continuer dans la caricature de la France, on a la distribution des Palmes au Festival de Cannes et sûrement un éclairage spécial de notre...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 23/05/2016 à 8:49
Signaler
Pendant les grèves, M. Fiorentino prenait le thé chez une belle personne probablement. Comme d'habitude, M. Fiorentino vient cracher son fiel sur les Français. La nouvelle économie d'Uber, il faut arrêter les blagues. Le retour du travail à la t...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.