Vive les fonds en euros !

 |   |  329  mots
Marc Fiorentino.
Marc Fiorentino. (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Les fonds en euros, vous connaissez.

Je vous en parle ici régulièrement.

Cette exception française.

Ce privilège unique dont bénéficient les épargnants.

Les fonds en euros sont au coeur de l'actualité des placements: certains annoncent leur disparition, d'autres la souhaitent.

Mais ils sont toujours là.

Et vous devez encore plus les utiliser pour votre épargne.

UNE SITUATION EXCEPTIONNELLE
Pour la première fois de l'histoire de l'épargne, les ménages français sont mieux traités que les entreprises et que les banques elles-mêmes.
Dans un environnement de taux négatifs, les épargnants français ont encore la possibilité de bénéficier d'un rendement positif, supérieur à l'inflation (en tout cas chez nous), d'une liquidité totale, d'une garantie en capital et de la fiscalité ultra-favorable, notamment en matière de transmission, de l'assurance-vie avec les fonds en euros.
Ne cherchez pas.
Vous ne trouverez pas de placement sans risque mieux rémunéré.
Surtout à une période où les "taux sans risque" sont négatifs.

POURQUOI J'EN PARLE ?
Si j'en parle aujourd'hui, ce n'est pas pour lancer une campagne de promo pour un de nos produits.
Non.
Si j'en parle aujourd'hui, c'est que certaines voix, chez les assureurs, commencent à s'élever pour dire que les fonds en euros doivent et vont disparaître car un assureur ne peut pas continuer à investir à des taux négatifs et à garantir en même temps des rendements sans risque relativement élevé.
Certains assureurs vont donc baisser fortement les rendements des fonds en euros dans les années à venir, d'autres vont éventuellement mettre des frais plus élevés sur les fonds en euros, d'autres encore vont vous contraindre à investir dans votre assurance-vie une part très largement majoritaire de votre épargne dans des fonds à risque pour avoir droit de souscrire à des "bons" fonds en euros.

LE FONDS EN...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2019 à 9:57 :
""L’Europe, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre""

Et c'était un mensonge vu qu'il a osé, contre l'avis de l'oligarchie européenne, nous demander notre avis sur la question et qu'il avait raison puisque non seulement on a voté non mais en plus l'oligarchie a refusé notre vote, confortant notre opinion et générant le naufrage actuel de l'UE qui n'est du qu'à ce traité de Lisbonne imposé alors que se vautrant dans le dumping fiscal et social qui ont anéanti notre pouvoir d'achat et l'investissement des entreprises et nous en france notre emploi.
a écrit le 28/09/2019 à 15:39 :
les fonds en euros sont les bouées de sauvetage des déficits publics dans la mesure où les Etats ne peuvent emprunter directement auprès de la BCE . si les assureurs veulent les réduire , les Etats contraindront la BCE de leur prêter directement ; ce sera alors la fin de la fête pour les assureurs et banques privées .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :