Ces entreprises jugées attractives par les cadres français

Par latribune.fr  |   |  288  mots
Les cadres français plébiscitent Airbus selon un palmarès de l'Ifop. (Photo Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Au classement des grands groupes les plus attractifs aux yeux des cadres français réalisé par l'Ifop, le constructeur Airbus détrône la compagnie aérienne Air France.

Airbus décolle. Dans le palmarès réalisé par l'Ifop pour le site Atlantico, le constructeur obtient la meilleure note, suivie par le fabricant de cosmétiques L'Oréal et le groupe de luxe LVMH. Airbus obtient d'ailleurs régulièrement des distinctions pour son attractivité.

 

Image de stabilité

 

Explication d'Anne-Sophie Vautrey, chef de groupe au département Opinion et Stratégies d'entreprises de l'Ifop, citée par Atlantico:

 

"Les entreprises les mieux classées sont celles qui renvoient l'image certes du succès, mais aussi d'une certaine stabilité et qui incarnent la possibilité de carrière et de sécurité de l'emploi."

 

Le fait d'être présent dans de nombreux pays - c'est le cas des grands groupes cités - apparaît ainsi comme un atout majeur.

 

Air France chute...

 

A l'inverse, et sans surprise, les entreprises annonçant des restructurations apparaissent bien moins attractives. C'est le cas en particulier d'Air France-KLM, premier du classement lors de la précédente édition en 2008 et 2009 et désormais 7e. Entre temps, la compagnie a prévu de supprimer plusieurs milliers d'emplois.

 

Attention classement

 

Prudence cependant: ce type de classement se multiplie depuis quelques années. Et les résultats varient. Ainsi en mai 2013 un baromètre Viavoice pour Le Figaro/France Inter/HEC consacrait EDF, suivie de la SNCF et de Google comme entreprises préférées par les cadres. Dans le cas du sondage de l'Ifop publié ce lundi par Atlantico, EDF se place à la 5e position, derrière Volkswagen, SNCF est 19e et Google ne figure même pas dans les 40 premiers.

 

Méthode: un échantillon de 1100 personnes représentatives de la population a été sondé sur internet au mois de mars 2014.