"Nous analysons les classements avec le recul nécessaire"

 |   |  367  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Entretien avec Adrien Béchonnet, responsable des relations avec l'enseignement supérieur pour le Groupe Total

Que pensez-vous des classements ?
En tant qu?acteur majeur du monde industriel, il nous est impossible d?ignorer les classements, mais nous les analysons avec le recul nécessaire. Des aspects intéressants peuvent émerger de ces palmarès, tant pour les entreprises que pour le monde acadé-mique, notamment sur la recherche et la compétitivité des formations. Au-delà de ces classements, avant de choisir une école, l?étudiant doit s?interroger sur ce qu?il souhaite faire.
Une fois qu?il aura défini son projet professionnel, il trouvera la bonne école en fonction des spécificités de chacune. Trois critères me semblent fondamentaux également : le niveau académique, la capacité de recherche et la reconnaissance de la structure par les entreprises.

En tant que responsable des relations avec l?enseignement supérieur, quels contacts avez-vous avec les écoles classées ?
Parce que les écoles classées sont d?excellents établissements formant des étudiants de grande qualité, nous nous devons de tisser des liens étroits avec elles. Ils peuvent être de l?ordre de partenariats recherche, de chaire, de cours donnés. Avec les étudiants, nous privilégions des relations de proximité, car leur objectif est de se projeter ; ces étudiants deviendront peut-être un jour des salariés du Groupe Total, mais aussi des partenaires, des parties prenantes dans tous les cas.

Comment effectuez-vous vos recrutements ?
Total est un groupe assez atypique en termes de recrutement. L?ensemble de nos projets se trouve à l?étranger, nous embauchons par conséquent chaque année environ 10 000 personnes dans le monde. En France-, nous recrutons à peu près 1 500 personnes, dont 500 cadres (entre 200 à 250 jeunes diplômés).
Nos recrutements sont très éclatés, sans volume spécifique dédié à certaines écoles ou universités. Lorsque- nous sommes face à un candidat, nous prenons en compte bien plus la qualité intrinsèque de la personne et ses compétences que son établissement d?origine. Total étant avant tout un groupe énergéticien dont les activités couvrent l?ensemble de la chaîne pétrolière et gazière, nous embauchons principalement des scientifiques, des ingénieurs, mais toutes les formations sont recrutées chaque année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :