La chute du marché de l'emploi des cadres en France se ralentit

 |   |  175  mots
En novembre, l'APEC dénombre 25.000 offres qui lui ont été confiées : c'est une baisse de 26% en cumul sur un an mais une hausse de 8% par rapport de novembre.

L'APEC, l'agence pour l'emploi des cadres, partenaire de La Tribune pour le mois de l'emploi, affiche une moindre dégradation du marché des recrutements de cadres, au total et sur Internet.

En novembre, elle dénombre 25.000 offres qui lui ont été confiées : c'est une baisse de 26% en cumul sur un an mais une hausse de 8% par rapport de novembre. De décembre 2008 à novembre 2009, 227.150 offres d'emploi ont été comptabilisées.

A noter que l'informatique qui représente 27% des offres connait un recul de 33% sur douze mois, la recherche-développement (16% du total) une baisse de 25% et même de 29% sur les projets, affaires et urbanisme, et les services techniques (9% des offres) de 33%.

Est en revanche en forte croissance (+25%) le secteur santé, social, culture, porteur depuis plusieurs mois, mais il ne représente que 2% des offres.

Sur Internet aussi, l'APEC note un léger mieux - elle préfère parler de "stabilisation" - avec un indice 162 en novembre, le meilleur depuis janvier à comparer avec 190 en 2008 alors qu'en octobre, l'indice était à 150 contre 230 un an plus tôt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2010 à 20:54 :
Encore faut-il distinguer les offres redondantes, des offres permanentes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :