Téléchargez
notre application
Ouvrir

Colombie : Dix rebelles tués dans un bombardement de l'armée

reuters.com  |   |  209  mots
Colombie: dix rebelles tues dans un bombardement de l'armee[reuters.com]
(Crédits : Luisa Gonzalez)

BOGOTA (Reuters) - Dix anciens membres du groupe rebelle des Farc ont été tués et trois autres capturés lors d'un bombardement mené par l'armée colombienne dans la province de Guaviare, dans le sud-est du pays, a rapporté mardi le ministre de la Défense, Diego Molano.

Ces combattants avaient rejeté l'accord de paix signé en 2016 par les Forces armées révolutionnaires de Colombie avec le gouvernement.

"Lors d'un bombardement de nos forces armées, avec l'aide du bureau du procureur général, 13 membres dissidents des Farc dirigés par le prénommé Gentil Duarte ont été neutralisés", a déclaré Diego Molano sur Twitter.

Les ex-membres des Farc ayant refusé l'accord de 2016, dans le cadre duquel le groupe rebelle est devenu un parti politique, sont considérés par le gouvernement comme des "dissidents" dangereux pour le pays. Ils sont accusés d'assassiner des activistes, de produire de la cocaïne et de prendre part à des activités minières illégales.

D'après les sources sécuritaires, il y aurait quelque 2.500 combattants parmi les dissidents, dont les éminents commandants Ivan Marquez et Jesus Santrich qui avaient dans un premier temps soutenu l'accord de paix.

(Luis Jaime Acosta; version française Jean Terzian)