Téléchargez
notre application
Ouvrir

Altice France-SFR annonce un plan de départs volontaires portant sur 11% de l'effectif dans l'Hexagone

reuters.com  |   |  238  mots
Altice france-sfr annonce un plan de departs volontaires portant sur 11% de l'effectif dans l'hexagone[reuters.com]
(Crédits : Benoit Tessier)

PARIS (Reuters) - Altice France a annoncé mercredi un plan de départs volontaires portant sur 1.700 emplois chez SFR, soit 11% de son effectif en France, en justifiant notamment cette décision par la diminution de la fréquentation des boutiques du deuxième opérateur mobile français.

Cette mesure s'intègre dans le cadre d'un nouveau plan stratégique sur quatre ans, baptisé "Transformation et ambition 2025", qui entend tirer les enseignements de la pandémie de COVID-19.

La crise sanitaire s'est traduite pas un recours accéléré à la fibre en raison du télétravail, conjugué à une baisse de l'activité des boutiques, inférieure actuellement de 30% au niveau d'avant-crise.

"L'objectif est de se mettre d'accord d'ici l'été pour que les premiers départs interviennent d'ici l'automne", déclare Grégory Rabuel, directeur général de SFR, dans un entretien publié sur le site du quotidien Les Echos.

Ce plan prévoit également d'accélérer le développement de SFR dans la fibre - avec un objectif de raccordement de plus de 90% des foyers français en 2025 - et d'embaucher 1.000 jeunes diplômés sur les nouveaux métiers du numérique.

Altice France, qui est également un groupe de médias avec des marques telles que BFM et RMC, est contrôlé à 100% par l'homme d'affaires Patrick Drahi depuis le retrait d'Altice Europe de la Bourse.

(Jean-Michel Bélot, édité par Jean-Stéphane Brosse)