Téléchargez
notre application
Ouvrir

La chaîne chinoise CGTN fait son retour en Allemagne

reuters.com  |   |  435  mots
La chaine chinoise cgtn fait son retour en allemagne[reuters.com]
(Crédits : Carlos Garcia Rawlins)

BERLIN (Reuters) - La télévision publique chinoise CGTN a fait son retour sur le réseau câblé allemand de Vodafone après avoir reçu le feu vert du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) français, dont elle dépend désormais.

Vodafone Germany, filiale du groupe britannique, avait dû cesser de diffuser CGTN sur ses services câblés le mois dernier à la suite d'un différend entre la Grande-Bretagne et la Chine.

CGTN était diffusé en Allemagne sous licence britannique mais le CSA a indiqué mercredi qu'il prenait le relais en tant qu'autorité compétente à la suite de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.

"Après avoir reçu la lettre de confirmation du régulateur français des médias déclarant que le droit de diffusion de CGTN en Europe relève de sa compétence, Vodafone Allemagne a repris la distribution de CGTN et de sa chaîne documentaire vers 7 heures du matin le 5 mars via son service câblé", a déclaré CGTN dans un communiqué.

L'autorité britannique de régulation des médias avait révoqué la licence CGTN début février après avoir conclu que le Parti communiste était le vrai responsable de la ligne éditoriale de la chaîne.

Cette décision a suscité de vives critiques de la Chine, qui a interdit à la BBC d'accéder à ses réseaux de télévision et a limité sa portée à Hong Kong.

Aux termes d'un accord de 1989 sur la "télévision transfrontière", créé sous l'égide du Conseil de l'Europe dont la Grande-Bretagne reste membre, une licence de distribution dans un pays européen s'applique sur la majeure partie du continent.

Le CSA a rappelé que la loi française ne prévoyait pas d'autorisation ou de conventionnement préalables à la diffusion de chaînes extra-européennes, diffusées par satellite, relevant de la compétence de la France.

"Ces chaînes peuvent être librement diffusées, sans formalité préalable, sous réserve de respecter le droit français applicable en matière de communication audiovisuelle", a ajouté le régulateur dans un communiqué, en soulignant que la loi interdisait notamment l'incitation à la haine et à la violence et garantissait "le respect de la dignité humaine ainsi que l'honnêteté, l'indépendance et le pluralisme de l'information".

"Conformément à ses missions, le CSA sera particulièrement attentif à ce que CGTN veille au respect de ces exigences légales", a-t-il ajouté.

(Ludwig Burger, avec Emily Chow à Shanghai et John Irish à Paris, version française Benjamin Mallet)