Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les écoles fermées au Sénégal où la contestation ne faiblit pas

reuters.com  |   |  205  mots
Les ecoles fermees au senegal ou la contestation ne faiblit pas[reuters.com]
(Crédits : Zohra Bensemra)

DAKAR (Reuters) - Le ministère sénégalais de l'Education nationale a ordonné dimanche la fermeture des écoles jusqu'au 15 mars, le pays traversant une période d'instabilité et de manifestations parfois violentes qui devrait se poursuivre cette semaine.

Cinq personnes, au moins, ont péri dans ces manifestations provoquées par l'arrestation mercredi dernier de l'opposant Ousmane Sonko.

Le ministère de l'Education recommande aux parents de surveiller leurs enfants et de les dissuader de se rendre dans les manifestations antigouvernementales.

Le Mouvement de Défense de la Démocratie (M2D), une coalition d'opposants, a appelé samedi à trois jours de manifestations à partir de lundi.

Ancien inspecteur des impôts âgé de 46 ans, Ousmane Sonko, arrivé troisième à l'élection présidentielle de 2019 avec 15% des voix, bénéficie d'un large soutien parmi la jeunesse sénégalaise.

Une employée d'un salon de beauté l'a accusé de viol le mois dernier. Il a été convoqué pour comparaître après la levée de son immunité parlementaire la semaine dernière.

Ousmane Sonko a accusé le gouvernement du président Macky Sall d'être à l'origine de la plainte pour viol afin de l'affaiblir.

(Ngouda Dione et Diadie Ba; version française Nicolas Delame)