Téléchargez
notre application
Ouvrir

Election présidentielle au Tchad, Idriss Deby vise un sixième mandat

reuters.com  |   |  255  mots
Election presidentielle au tchad, idriss deby vise un sixieme mandat[reuters.com]
(Crédits : Regis Duvignau)

N'DJAMENA (Reuters) - Les électeurs tchadiens se rendent aux urnes ce dimanche pour une élection présidentielle au cours de laquelle Idriss Deby devrait prolonger son règne de trois décennies malgré les signes croissants de mécontentement populaire et les critiques de l'opposition concernant sa gestion de la richesse pétrolière.

Idriss Deby, âgé de 68 ans, est l'un des plus anciens dirigeants africains et un allié des puissances occidentales dans la lutte contre les militants islamistes en Afrique de l'ouest et centrale.

Il a pris le pouvoir en 1990 lors d'une rébellion armée et a fait adopter en 2018 une nouvelle constitution qui pourrait lui permettre de rester au pouvoir jusqu'en 2033 - même si elle rétablit la limitation des mandats.

Idriss Deby s'est appuyé sur une mainmise ferme sur les institutions de l'État et sur l'une des armées les plus compétentes de la région pour conserver le pouvoir. Il a récemment déclaré qu'il savait à l'avance qu'il gagnerait à nouveau "comme je l'ai fait au cours des 30 dernières années."

Parmi les six rivaux d'Idriss Deby figure l'ancien Premier ministre Albert Pahimi Padacke, mais plusieurs opposants de premier plan boycottent la course, notamment le dauphin de 2016 Saleh Kebzabo, qui a juré de rendre le Tchad "ingouvernable" en cas de victoire d'Idriss Deby.

Plusieurs manifestations antigouvernementales récentes dans la capitale, N'Djamena, ont tourné à la violence et il y avait une forte présence militaire dans la ville samedi.

(Aaron Ross; version française Camille Raynaud)