Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : Réouverture des terrasses le 8 mai en Belgique

reuters.com  |   |  363  mots
Coronavirus: reouverture des terrasses le 8 mai en belgique[reuters.com]
(Crédits : Yves Herman)

BRUXELLES (Reuters) - La Belgique va autoriser à partir du 8 mai la réouverture des terrasses des bars et restaurants, fermés depuis fin octobre, après un confinement de quatre semaines qui a permis de réduire les contaminations par le coronavirus sans pour autant réduire significativement la pression hospitalière.

Le Premier ministre Alexander De Croo a annoncé mercredi que le gouvernement adoptait une approche "prudente".

"L'apparence de l'épidémie a changé. Nous ne combattons pas le même virus qu'il y a un an. Le virus et ses variants sont désormais plus virulents, plus contagieux et plus agressifs", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

La pression montait depuis plusieurs semaines dans le pays pour soulager le secteur de la restauration. Avant la progression des infections sous l'effet du variant dit britannique, une réouverture complète des cafés et restaurants était envisagée le 1er mai.

D'autres allègements des restrictions interviendront dans les prochaines semaines, avec notamment la réouverture des écoles lundi prochain.

L'interdiction des voyages à l'étranger non impérieux sera également levée à compter de la semaine prochaine, même si le Premier ministre a invité les Belges à voyager le moins possible.

L'étape suivante sera la réouverture des coiffeurs et des commerces non-essentiels le 26 avril, puis celle des brocantes, des parcs de loisirs et des salles de sport (dans la limite de 25 personnes) à partir du 8 mai.

Le gouvernement a en revanche repoussé à plus tard le retour du public pour les événements sportifs et culturels.

Selon les chiffres de l'OMS, plus de 23.500 décès imputés au COVID-19 ont été recensés depuis le début 2020 en Belgique, qui présente l'un des taux de mortalité les plus élevé au vu de sa population, avec un taux de 204 morts pour 100.000 habitants.

Le nombre de nouvelles infections comptabilisées chaque jour a diminué mais reste au-dessus de 3.000 par jour et le taux de reproduction du virus (qui reflète sa contagiosité) s'établit à 1, ce qui signifie que l'épidémie continue de progresser dans le pays.

(Marine Strauss, version française Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse)