Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le CBD, un adjuvant prometteur contre le COVID-19 ?

reuters.com  |   |  449  mots
Le cbd, un adjuvant prometteur contre le covid-19?[reuters.com]
(Crédits : Kevin Mohatt)

par Nancy Lapid

(Reuters) - De premières données d'études en laboratoire suggèrent que le cannabidiol, ou CBD, aiderait à prévenir ou à traiter le COVID-19, rapportent des chercheurs, qui plaident pour des essais cliniques approfondis.

Plusieurs études récentes en laboratoire sur le CBD — un composé populaire non psychoactif dérivé de la marijuana — ont montré des résultats prometteurs, attirant l'attention des médias.

Marsha Rosner, professeure à l'université de Chicago, a dirigé une expérience en laboratoire qui indiquerait que le CBD aiderait à freiner le virus SRAS-CoV-2 responsable du COVID-19 dans les cellules infectées.

De petites doses de CBD hautement purifié — se rapprochant d'un médicament oral déjà approuvé pour l'épilepsie grave — n'empêchent pas le coronavirus d'infecter les cellules mais stoppent leur reproduction.

Cela serait dû en partie aux effets du CBD sur les protéines interférons.

"Nos résultats ne disent pas que cela fonctionnera chez les patients. (Mais) nos résultats plaident fortement en faveur d'essais cliniques", a déclaré Marsha Rosner.

Un petit nombre de patients souffrant d'épilepsie grave et soignés par le médicament à base de CBD a présenté un faible taux d'infection au COVID-19.

"Les gens ne devraient pas courir se procurer du CBD dans leur boutique préférée", a toutefois mis en garde l'universitaire.

Par ailleurs, une étude de l'Oregon State University a mis en évidence que des doses élevées de CBG et de CBDA — deux autres composés cannabinoïdes — empêchaient effectivement le coronavirus de pénétrer dans les cellules.

Toutefois, si les doses testées n'étaient pas toxiques pour les cellules, les chercheurs ont précisé qu'une quantité aussi élevée — pure à plus de 98%, soit bien au-dessus des produits commercialisés — n'était pas sans risque pour l'homme.

Des essais à petite échelle de CBD chez l'homme sont en cours.

Dans une étude publiée en octobre dans Cannabis and Cannabinoid Research, des chercheurs brésiliens ont donné à 105 patients atteints d'un COVID-19 léger ou modéré du CBD ou un placebo pendant 14 jours en plus des soins standard, sans constater d'effets particuliers.

En Israël, un essai préliminaire mené au Rabin Medical Center mesure l'effet du CBD sur les formes graves du coronavirus mais manque de participants, car la vague actuelle liée au variant Omicron "se compose principalement de patients atteints de formes légères à modérées", selon les propos du responsable de l'étude à Reuters.

L'équipe de Marsha Rosner étudie la possibilité d'un essai clinique qui se concentrerait sur les formes asymptomatiques ou légères de COVID-19.

(Version française Dina Kartit, édité par Sophie Louet)

2 mn