Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : Shanghaï lance deux nouvelles séries de tests de masse

reuters.com  |   |  321  mots
Coronavirus: shanghai lance deux nouvelles series de tests de masse[reuters.com]
(Crédits : Aly Song)

SHANGHAÏ (Reuters) - La ville de Shanghaï a annoncé mardi avoir lancé deux nouvelles séries de tests de dépistage du COVID-19 pour la plupart de ses 25 millions d'habitants sur une période de trois jours, évoquant la nécessité de retracer les infections liées à une épidémie dans un karaoké.

Tous les résidents de neuf des 16 districts de la ville seront testés deux fois entre mardi et jeudi, a indiqué le gouvernement de la ville sur son compte officiel WeChat. Les habitants de certaines parties de trois autres districts devront également être dépistés.

Ces tests sont nécessaires car les multiples infections au coronavirus découvertes cette semaine étaient liées à un karaoké, fréquenté par des habitants de plusieurs quartiers, a expliqué le gouvernement de Shanghaï.

"Aucun ménage ou personne ne doit être oublié", a-t-il ajouté.

Au cours de ce dépistage, les personnes vivant dans les quartiers concernés devront présenter un test effectué au cours des deux derniers jours avant de pouvoir quitter leur domicile, ont précisé les autorités locales.

Huit nouveaux cas locaux de COVID-19, dont sept ont été découverts dans des zones de quarantaine, a indiqué Shanghaï lundi.

La ville exige déjà que tous ses districts organisent des tests de masse des résidents chaque week-end jusqu'à la fin du mois de juillet. Les habitants doivent également se soumettre à un test tous les trois jours pour pouvoir accéder aux lieux publics comme les centres commerciaux ou prendre les transports en commun.

Bien que la ville la plus peuplée de Chine a récemment levé le confinement de deux mois imposé à ses habitants, des restrictions ciblées sur les déplacements sont toujours en place chaque fois qu'un cas de coronavirus est détecté en dehors des zones de quarantaine.

(Bureau de Shanghaï; version française Elitsa Gadeva, édité par Kate Entringer)