Téléchargez
notre application
Ouvrir

H&M de retour sur la plate-forme chinoise Tmall après la controverse sur le coton au Xinjiang

reuters.com  |   |  312  mots
H&m de retour sur la plate-forme chinoise tmall apres la controverse sur le coton au xinjiang[reuters.com]
(Crédits : Ints Kalnins)

par Casey Hall

SHANGHAI (Reuters) - La boutique officielle de H&M est de nouveaux accessible sur la plate-forme de commerce électronique Tmall d'Alibaba, 16 mois après sa fermeture en raison des critiques du géant suédois du prêt-à-porter concernant les violations des droits de l'homme au Xinjiang.

La réouverture a été initialement constatée par des internautes chinois et confirmée par une recherche effectuée par Reuters sur la plate-forme mardi.

Les raisons motivant ce retour sur la plate-forme ne sont pas connues et H&M et Alibaba n'ont pas répondu dans l'immédiat aux demandes de commentaires.

Tmall et de nombreuses autres plates-formes et applications chinoises ont supprimé les références à la marque suédoise près avoir appris que H&M s'était engagée à ne pas s'approvisionner en coton au Xinjiang, en raison de préoccupations liées aux violations des droits de l'homme dans cette région de l'ouest de la Chine.

Les experts des Nations unies et les groupes de défense des droits estiment que plus d'un million de personnes, principalement des Ouïghours et d'autres minorités musulmanes, ont été détenues ces dernières années dans un vaste système de camps au Xinjiang. La Chine nie toute accusation d'abus.

H&M, la deuxième plus grande marque du prêt-à-porter au monde, a été lancée pour la première fois sur Tmall en mars 2018.

Comme de nombreux autres détaillants occidentaux, H&M s'est retrouvé en mars au cœur de la controverse sur le coton produit au Xinjiang, et a été l'une des premières marques à être prise pour cible par les internautes sur les réseaux sociaux chinois pour sa prise de position.

(Reportage Casey Hall ; version française Dagmarah Mackos, édité par Kate Entringer)