Atos : La scission effective "au plus tôt" au 1er juillet 2023

reuters.com  |   |  219  mots
Le logo d'atos sur un batiment du groupe a nantes[reuters.com]
(Crédits : Stephane Mahe)

(.)

PARIS (Reuters) - La scission du groupe Atos, prévue au cours du second semestre 2023, sera effective au 1er juillet 2023 "au plus tôt", a précisé mardi une porte-parole du groupe.

Dans un communiqué envoyé à Reuters, Atos a déclaré que le plan de scission sera achevé "au plus tôt au 1er juillet 2023, et au plus tard le 31 décembre 2023".

BFM Business avait déclaré mardi matin que le plan de scission avançait "plus vite que prévu et devrait être bouclé fin juin 2023" et que Bertrand Meunier, président du groupe, partirait une fois l'opération achevée.

La société a précisé dans son communiqué qu'après la scission, l'entité Atos "demeurera et conservera donc ses instances de gouvernance aujourd'hui en place".

Le titre Atos s'adjugeait 5,44% à 13h15 (11h15 GMT) à la Bourse de Paris.

Atos avait annoncé quasi simultanément en juin un plan de scission de ses activités avant de probables cessions et le départ de son directeur général, Rodolphe Belmer, entraînant un nouveau mouvement de défiance en Bourse et la colère de certains de ses actionnaires.

Bertrand Meunier est la cible de critiques depuis la déroute financière du groupe.

(CORRECTION OFFICIELLE)

(Rédigé par Myriam Rivet, édité par Matthieu Protard et Kate Entringer)

tag.dispatch();