Apollo et Sixth Street plus enclins à financer le rachat de Twitter, selon des sources

reuters.com  |   |  127  mots
Photo d'archives d'elon musk a la ceremonie d'ouverture de la nouvelle gigafactory de tesla a grunheide, en allemagne[reuters.com]
(Crédits : Pool)

par Chibuike Oguh

NEW YORK (Reuters) - Les firmes Apollo Global Management et Sixth Street, qui étudiaient plus tôt cette année la possibilité de participer au financement du rachat de Twitter proposé par Elon Musk, ne sont désormais plus en discussions avec l'homme d'affaires, a-t-on appris mercredi de deux sources au fait de la question.

Elon Musk et Twitter tentent de régler la bataille judiciaire qui a éclaté après que le milliardaire a retiré son offre de rachat du réseau social pour 44 milliards de dollars, avant d'effectuer un nouveau revirement.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès d'Elon Musk et de Twitter. Apollo et Sixth Street ont décliné des demandes de commentaire.

(Rédaction de Paris)

tag.dispatch();