Ukraine : Un responsable municipal de Kherson arrêté pour collusion avec la Russie

reuters.com  |   |  243  mots
Des personnes attendent la distribution d'aide humanitaire a kherson[reuters.com]
(Crédits : Murad Sezer)

KYIV (Reuters) - Les autorités ukrainiennes ont arrêté un responsable du conseil municipal de Kherson, récemment libérée, en raison de soupçons sur son rôle lors de la prise de la ville par les forces russes début mars, a annoncé mardi le procureur général.

Ce responsable, dont le nom n'est pas précisé dans le communiqué du parquet, est accusé d'avoir coopéré avec les autorités d'occupation mises en place par Moscou pendant huit mois, notamment pour faire fonctionner les services publics.

Le suspect, qui risque jusqu'à douze ans de prison s'il est reconnu coupable, est en détention mais il peut demander à être libéré sous caution, indique le procureur.

Libérée le 11 novembre après le retrait des forces russes sur l'autre rive du Dniepr, la ville de Kherson est désormais le théâtre de bombardements russes réguliers.

Cette situation sécuritaire, ainsi que la destruction des infrastructures énergétiques et d'approvisionnement en eau par les Russes avant leur départ, complique la tâche des autorités ukrainiennes, qui s'efforcent par ailleurs d'identifier les collaborateurs ou d'éventuels soldats russes qui auraient revêtu des habits civils.

Le responsable municipal dont le parquet a annoncé l'arrestation n'est pas poursuivi pour collaboration mais pour avoir "aidé un pays agresseur".

(Rédigé par Tom Balmforth et Pavel Polityuk, version française Tangi Salaün, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();