Le Japon, la Grande-Bretagne et l'Italie vont développer un avion de combat commun

reuters.com  |   |  404  mots
Deux avions de chasse de la raf survolent la manche pendant un exercice[reuters.com]
(Crédits : Eddie Keogh)

TOKYO/LONDRES (Reuters) - Le Japon, la Grande-Bretagne et l'Italie vont fusionner leurs projets pour développer un avion de combat dans le cadre du premier partenariat majeur en matière de défense du Japon en dehors des États-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale.

L'accord, dont Reuters a fait état en juillet, vise à développer un avion de combat de nouvelle génération d'ici 2035 en combinant le projet britannique Future Combat Air System, ou Tempest, avec le japonais F-X dans le cadre d'un programme baptisé Global Combat Air Programme (GCAP), ont annoncé vendredi les trois pays dans un communiqué.

Le projet vise à aider Tokyo à faire contrepoids à la puissance militaire croissante de la Chine et à renforcer le rôle de Londres en matière de sécurité sur fond de guerre en Ukraine et de l'intensification de l'activité militaire de Pékin autour du Japon et de Taïwan.

"Nous sommes déterminés à défendre l'ordre international libre, ouvert et fondé sur des règles, ce qui est plus important que jamais à une époque où ces principes sont contestés et où les menaces et les agressions augmentent", ont déclaré les dirigeants des trois pays dans une déclaration commune.

Le groupe de défense britannique BAE Systems PLC, le japonais Mitsubishi Heavy Industries et l'italien Leonardo dirigeront la conception de l'avion, qui sera doté de capacités numériques avancées en matière d'intelligence artificielle et de cyberguerre, a dit le ministère japonais de la Défense.

COMPATIBLE AVEC L'OTAN

Le constructeur européen de missiles MBDA participera également au projet, ainsi que Mitsubishi Electric Corp, Rolls-Royce, IHI et Avio Aero, a ajouté le ministère.

Les trois pays doivent cependant encore finaliser certains détails du projet, concernant notamment la répartition des tâches et l'endroit où le développement aura lieu.

D'autres pays pourraient se joindre au projet, a déclaré la Grande-Bretagne, ajoutant que l'avion, qui remplacera ses chasseurs Typhoon et complétera sa flotte de F-35 Lightning, sera compatible avec les appareils d'autres partenaires de l'Otan.

La confirmation du projet intervient quelques jours après que la France, l'Allemagne et l'Espagne ont trouvé un accord sur le développement de l'avion de combat du futur (SCAF), qui pourrait être opérationnel à partir de 2040.

(Reportage Tim Kelly, Nobuhiro Kubo à Tokyo et Paul Sandle à Londres; version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();