Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le couple britannique mort en Egypte victime de la bactérie E. coli

reuters.com  |   |  215  mots

LE CAIRE (Reuters) - Le couple de touristes britanniques morts le mois dernier alors qu'ils séjournaient dans un hôtel d'Hurghada, en Egypte, a été victime d'une contamination à la bactérie Escherichia coli, a annoncé mercredi le procureur général d'Egypte.

La mort le 21 août dernier de Susan et John Cooper, qui étaient âgés de 63 et 69 ans, avait conduit leur voyagiste, l'agence de voyage britannique Thomas Cook, à transférer quelque 300 touristes logés dans le même hôtel.

Dans un communiqué citant le rapport d'autopsie, le procureur précise que John Cooper souffrait de problèmes cardiaques mais que son décès a été provoqué par la bactérie à l'origine d'une gastro-entérite doublée d'insuffisance cardiaque.

Son épouse a succombé à un syndrome hémolytique et urémique (SHU), lié à la bactérie E. coli, ajoute le procureur.

L'agence Thomas Cook a dit prendre note de cette annonce mais ajoute dans un communiqué qu'elle n'a pas encore eu accès à la totalité du rapport. Il y a quelques jours, le voyagiste avait indiqué que la présence dans l'établissement d'Hurghada de bactéries de types E. coli et staphylocoque avait été établie.

(Haitham Ahmed et Omar al-Fahmy avec Andy Bruce à Londres; Henri-Pierre André pour le service français)