Téléchargez
notre application
Ouvrir

Brexit/Lidington : May souhaite aboutir avant juillet

reuters.com  |   |  307  mots
Brexit/lidington: may souhaite aboutir avant juillet[reuters.com]
(Crédits : Hannah Mckay)

GLASGOW, Ecosse (Reuters) - Theresa May souhaite toujours faire approuver par la Chambre des communes l'accord de retrait négocié avec les Européens avant la séance inaugurale du futur Parlement européen, en juillet prochain, a déclaré jeudi son vice-Premier ministre, David Lidington.

Le ministre d'Etat au Bureau du Cabinet est resté dans le flou quant à la question de savoir si le gouvernement entendait parvenir à ses fins avant le 23 mai. A défaut, il devra organiser l'élection de députés britanniques au Parlement européen.

Le calendrier, a-t-il dit en marge d'un déplacement en Ecosse, dépendra des discussions engagées au début du mois avec l'opposition travailliste. Ces pourparlers, a-t-il assuré, se déroulent dans une "atmosphère productive et professionnelle".

Le Parlement britannique siège de nouveau depuis mardi après une dizaine de jours d'interruption pour cause de vacances de Pâques.

Le bureau du Comité 1922, qui regroupe tous les élus conservateurs à l'exception de ceux exerçant des fonctions ministérielles, a réclamé mercredi un calendrier clair sur le départ de Theresa May de Downing Street.

La Première ministre britannique a proposé de démissionner dès que l'Accord de retrait serait ratifié.

Après avoir repoussé une première fois la date du divorce, du 29 mars au 12 avril, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE ont convenu d'offrir à May un report "flexible" du Brexit, jusqu'au 31 octobre, avec possibilité de sortir dès qu'elle aura fait adopter l'accord de retrait par son Parlement (mais avec aussi la nécessité de devoir organiser des élections européennes le 23 mai prochain si la dirigeante conservatrice ne parvient pas à ses fins d'ici là).

Theresa May a échoué par trois fois à faire voter le "Withdrawal Agreement" à la Chambre des communes.

(Henri-Pierre André pour le service français)