Téléchargez
notre application
Ouvrir

Amazon a plus que doublé son bénéfice au 1er trimestre

reuters.com  |   |  517  mots
Amazon bat le consensus avec son chiffre d'affaires du 1er trimestre[reuters.com]
(Crédits : Mike Segar)

(Reuters) - Amazon.com a annoncé jeudi un bénéfice nettement supérieur aux attentes pour le premier trimestre mais indiqué aussi que de nouveaux investissements étaient en préparation, ce qui pourrait comprimer ses marges pendant les prochains trimestres.

L'action gagnait 2% dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street.

Les trois premiers mois de l'année se sont soldés par un bénéfice plus que doublé pour le numéro un mondial du commerce en ligne, à 3,56 milliards de dollars (3,20 milliards d'euros). Le bénéfice par action a atteint 7,09 dollars par action, à comparer à un consensus de 4,72 dollars établi par IBES Refinitiv.

Le groupe américain s'est montré en revanche prudent pour le trimestre en cours, tablant sur un résultat opérationnel de 3,6 milliards de dollars alors que le consensus FactSet anticipe 4,2 milliards.

Le chiffre d'affaires du premier trimestre a augmenté de 17% à 59,70 milliards de dollars, à comparer à un consensus IBES Refinitiv de 59,65 milliards.

Pour le deuxième trimestre, Amazon le voit compris entre 59,5 et 63,5 milliards de dollars alors que l'estimation actuelle des analystes est de 62,37 milliards.

"Nous capitalisons sur les efficiences des investissements précédents", a déclaré le directeur financier Brian Olsavsky lors d'une conférence téléphonique, faisant allusion aux embauches et investissements dans des entrepôts et autres infrastructures consentis les dernières années.

"Il viendra un moment où il faudra investir encore pour développer nos capacités de stockage, mais pour le moment on est sur un bon chemin où on tire profit des capacités que nous avons", a-t-il dit.

Le groupe veut ramener à un jour le délai de livraison pour son programme de fidélité Amazon Prime, au lieu de deux jours actuellement, ce qui entraînera une dépense de 800 millions au deuxième trimestre.

Amazon entend aussi améliorer les services pour les abonnés Prime à l'international, ce qui entraînera aussi des dépenses. Il compte aussi accélérer le rythme des embauches.

Le groupe a habitué les investisseurs à des paris audacieux dans de nouveaux domaines ou technologies, comme son rachat en 2018 de la chaîne de supermarchés Whole Foods Market pour 13,7 milliards de dollars, qui lui a permis de se développer dans la distribution alimentaire.

Ces investissements se sont traduits par un affaiblissement de ses marges mais les paris ont été gagnants pour les actionnaires, à commencer par le fondateur Jeff Bezos qui est devenu l'homme le plus riche du monde.

La base de clientèle fidélisée par Amazon Prime a attiré des vendeurs de plus en plus nombreux à proposer des produits et publicités sur le site, rendant la place de marché d'Amazon de plus en plus rentable.

Les revenus des services de vente ont augmenté de 20% à 11,1 milliards de dollars au premier trimestre, et les revenus publicitaires ont bondi de 34% à 2,7 milliards de dollars.

La plate-forme de cloud Amazon Web Services a pour sa part vu son chiffre d'affaires augmenter de 41% à 7,7 milliards, grâce notamment à des contrats avec des entreprises.

(Jeffrey Dastin à San Francisco et Arjun Panchadar à Bengalore, Véronique Tison pour le service français)