Téléchargez
notre application
Ouvrir

La population allemande dopée par l'immigration d'Europe de l'Est

reuters.com  |   |  218  mots
La population allemande dopee par l'immigration d'europe de l'est[reuters.com]
(Crédits : Arnd Wiegmann)

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne comptait l'an dernier plus de 83 millions d'habitants, un record dû en grande partie à l'immigration en provenance des pays d'Europe de l'Est, selon les statistiques officielles publiées mardi.

D'après l'Office fédéral de la statistique (OFS), le solde migratoire de l'Allemagne est tombé à près de 400.000 personnes en 2018, contre 416.000 l'année précédente.

Les autres Etats membres de l'Union européenne sont la principale source d'origine des nouveaux arrivants, avec un solde migratoire de 202.000 personnes.

Dans ce groupe, la Roumanie arrive en tête (68.000), devant la Croatie (29.000), la Bulgarie (27.000) et la Pologne (20.000).

Cette immigration économique est notamment alimentée par la baisse du chômage dans les plus grandes économies européennes et la difficulté des employeurs à pourvoir plus d'un million de postes.

Le vieillissement de la population combiné au faible taux de natalité devrait encore réduire la force de travail en Allemagne au cours des prochaines décennies, augmentant le recours à une main d'oeuvre étrangère.

Moins de réfugiés semblent en revanche arriver en Allemagne. Le solde migratoire de la Syrie a diminué de près de moitié, chutant de 60.000 en 2017 à 34.000 l'an dernier. Le solde migratoire de l'Afrique est quant à lui passé de 35.000 à 34.000.

(Michael Nienaber; Emma Cruz pour le service français, édité par Tangi Salaün)