Téléchargez
notre application
Ouvrir

Un marché bombardé dans le nord-ouest de la Syrie

reuters.com  |   |  249  mots

AMMAN (Reuters) - Au moins 12 personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées mardi dans le bombardement d'un marché dans le nord-ouest de la Syrie, rapportent sauveteurs et habitants.

Le raid aérien, mené par des avions des forces syriennes selon des observateurs, s'est produit dans le village de Ma'ar Chourine.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent des cadavres carbonisés gisant dans les rues de la localité. Reuters n'a pu vérifier l'authenticité de ces images.

Les médias d'Etat syriens ont rapporté de leur côté que l'armée avait lancé mardi une série de frappes contre des combattants djihadistes à proximité de Ma'ar Chourine, détruisant des bases et tuant de nombreux "terroristes".

L'aviation russe et les forces syriennes ont lancé une vaste offensive le 26 avril dernier sur les provinces d'Idlib et de Hama, tenues partiellement par la rébellion.

Les habitants et sauveteurs racontent que des dizaines de villes et villages sont en ruines.

Le Réseau syrien pour les droits de l'homme (SNHR selon l'acronyme anglais), qui recense les victimes du conflit syrien et informe plusieurs agences des Nations unies, a déclaré dans son dernier rapport que l'alliance russo-syrienne avait ciblé 31 installations de défense civile, 37 centres médicaux et 81 écoles en onze semaines de pilonnages sur le nord-ouest de la Syrie. Selon le SNHR, ces raids ont coûté la vie à 606 civils, dont 157 enfants.

(Suleiman Al-Khalidi,; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)