Téléchargez
notre application
Ouvrir

Une "même inhumanité" à l'oeuvre au Niger et au Bataclan, dit Castex

reuters.com  |   |  236  mots
Une meme inhumanite a l'oeuvre au niger et au bataclan, dit castex[reuters.com]
(Crédits : Pool New)

PARIS (Reuters) - Jean Castex, qui rendait hommage vendredi aux six travailleurs humanitaires français assassinés le week-end dernier au Niger, a déclaré qu'ils avaient "très vraisemblablement" été victimes d'une "inhumanité" déjà à l'oeuvre lors des attentats de novembre 2015 à Paris.

"C'est très vraisemblablement la même haine, la même lâcheté, la même inhumanité qui était à l'oeuvre au Niger et au Bataclan, même si nous ne sommes pas encore en mesure de mettre un nom sur l'organisation qui est derrière ce crime odieux et qui a tout d'une attaque terroriste", a-t-il dit.

Le Premier ministre s'exprimait lors d'une cérémonie au pavillon d'honneur de l'aéroport d'Orly, où les dépouilles des six victimes de l'ONG Acted ont été rapatriées dans la matinée.

L'attaque a également été fatale à un membre nigérien de l'ONG et à un guide qui accompagnait le groupe dans la région de Kouré, une ville située à une soixantaine de kilomètres au sud-est de la capitale, Niamey.

"Chacun de nos compatriotes a instinctivement compris, soyez en certains, que les victimes de cet attentat étaient venues au Niger pour y faire le bien et qu'elles y ont rencontré le Mal", a dit Jean Castex.

"Seul le Mal peut tendre un guet-apens à des innocents", a-t-il ajouté. "Seul le Mal peut haïr la générosité."

(Henri-Pierre André, édité par Nicolas Delame)