Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les USA appellent l'Union Africaine à faire pression sur l'Ethiopie face à l'aggravation de la crise au Tigré

reuters.com  |   |  239  mots
Les usa appellent l'union africaine a faire pression sur l'ethiopie face a l'aggravation de la crise au tigre[reuters.com]
(Crédits : Mohamed Nureldin Abdallah)

(Reuters) - Le Secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, a appelé l'Union Africaine et d'autres partenaires internationaux à faire face à l'aggravation de la crise dans la région du Tigré, au nord de l'Éthiopie, en condamnant les atrocités qui auraient été commises durant le conflit.

"Les Etats-Unis sont grandement préoccupés par les atrocités signalées et la détérioration de la situation au Tigré", a déclaré Antony Blinken.

"Nous demandons à l'Union africaine et au partenaires régionaux de travailler avec nous à la résolution de la crise au Tigré, notamment par une action menée par les Nations Unies et d'autres autorités compétentes", a-t-il ajouté.

Le gouvernement fédéral éthiopien a restreint l'accès au Tigré après le début des combats le 4 novembre entre ses troupes et le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), un parti politique qui gouvernait la province. Le gouvernement a clamé victoire fin novembre, mais le TPLF a juré de poursuivre le combat.

Des milliers de personnes ont trouvé la mort durant le conflit qui a fait des centaines de milliers de déplacés.

Hier, l'organisation de défense des droits de l'homme, Amnesty International, a annoncé que des soldats érythréens ont tué des centaines de civils éthiopiens dans la ville d'Aksoum en novembre dernier.

L'Erythrée a rejeté ces accusations.

(Phil Stewart; version française Camille Raynaud)