Téléchargez
notre application
Ouvrir

Accord AT&T-Discovery pour créer un nouveau géant des médias

reuters.com  |   |  576  mots
At&t va fusionner ses activites de medias avec discovery[reuters.com]
(Crédits : Brendan Mcdermid)

par Kenneth Li et Subrat Patnaik

(Reuters) -Le groupe américain de télécommunications AT&T a annoncé lundi avoir conclu un accord avec l'opérateur de réseaux câblés et de services en ligne Discovery sur le rapprochement de leurs activités de médias.

AT&T, qui possède entre autres HBO, CNN et les studios de cinéma Warner Bros, recevra environ 43 milliards de dollars (35,3 milliards d'euros) en échange de l'apport de ses actifs dans les médias au nouvel ensemble.

Le projet, s'il aboutit, réunira ainsi l'un des plus puissants studios hollywoodiens, qui détient des franchises telles qu'Harry Potter et Batman, et le catalogue de chaînes thématiques de Discovery, qui couvre aussi bien la nature et la science que la cuisine et la décoration.

L'opération signe aussi la fin de la stratégie de convergence entre télécommunications et médias - soit entre "tuyaux" et contenus - qui avait conduit AT&T à débourser 108,7 milliards de dollars pour racheter le conglomérat Time Warner en 2018.

La validité de cette stratégie a été remise en cause par l'essor du "streaming" face à des spécialistes comme Netflix ou Walt Disney, au moment où les opérateurs de télécommunications doivent investir massivement dans le déploiement des réseaux mobiles de cinquième génération (5G).

"Les possibilités offertes par le streaming évoluent rapidement et, pour suivre le rythme et conserver une position de leader, plusieurs éléments sont nécessaires : une envergure mondiale, un accès au capital, un large éventail de contenus de haute qualité et les meilleurs talents du secteur", a déclaré John Stankey, directeur général d'AT&T, lors d'un point de presse.

Les modalités financières de l'accord prévoient que les 43 milliards promis à AT&T lui seront payés en numéraire et en titres de dettes. Les actionnaires actuels d'AT&T détiendraient 71% du nouvel ensemble, ceux de Discovery 29%.

Le directeur général de Discovery, David Zaslav, prendra la tête de la nouvelle entité dont le nom sera dévoilé d'ici la semaine prochaine.

Le rôle que jouera le directeur général de WarnerMedia, Jason Kilar, et les modalités du rapprochement des services combinés doivent encore être précisés, ont déclaré les dirigeants en cours d'une conférence téléphonique.

L'entreprise dépensera environ 20 milliards de dollars en contenu, soit plus que les 17 milliards que déboursera Netflix cette année.

"Bien que les détails n'aient pas encore été dévoilés, la combinaison horizontale proposée créerait un mastodonte mondial du contenu réunissant les actifs de Warner Media dans le domaine de l'information et du divertissement avec le réseau de Discovery", a déclaré Keith Snyder, analyste de CFRA Research.

A Wall Street, l'action AT&T gagnait 4,45% vers 14h05 GMT et celle de Discovery 3,84%.

L'ensemble combiné devrait générer en 2023 un chiffre d'affaires d'environ 52 milliards de dollars et un excédent brut d'exploitation (EBITDA) ajusté d'environ 14 milliards de dollars, ainsi que 3 milliards de dollars de synergies de coûts annuelles.

L'opération devrait être conclue à la mi-2022, sous réserve de l'approbation des actionnaires de Discovery et des autorisations réglementaires.

(Kenneth Li à New York et Subrat Patnaik à Bangalore, version française Marc Angrand et Laetitia Volga)