Téléchargez
notre application
Ouvrir

Israël : La sécurité intérieure met en garde contre d'éventuelles violences

reuters.com  |   |  262  mots
Israel: la securite interieure met en garde contre d'eventuelles violences[reuters.com]
(Crédits : Pool)

JÉRUSALEM (Reuters) - Le chef du service de sécurité intérieure d'Israël a lancé samedi une rare mise en garde contre d'éventuelles violences au cours de l'une des périodes les plus chargées sur le plan politique depuis des décennies, alors que le pays est sur le point de destituer le Premier ministre Benjamin Netanyahu, son plus ancien dirigeant.

Benjamin Netanyahu est confronté à la perspective d'une fin de son mandat de 12 ans au poste de premier ministre après que le chef de l'opposition centriste israélienne, Yair Lapid, a annoncé mercredi qu'il avait réussi à former une coalition gouvernementale à la suite des élections du 23 mars.

Le nouveau gouvernement, qui doit encore prêter serment, est un patchwork improbable de partis de gauche, libéraux, de droite, nationalistes et religieux, ainsi que, pour la première fois dans l'histoire d'Israël, d'un parti arabe islamiste.

"Nous avons récemment identifié une augmentation du discours violent et incitatif de plus en plus extrême, en particulier sur les réseaux sociaux", a déclaré Nadav Argaman, chef des forces de sécurité du Shin Bet, dans un communiqué, sans citer de noms.

Nadav Argaman a appelé les dirigeants politiques et religieux à faire preuve de responsabilité et à mettre un frein aux incitations potentielles. Son avertissement rappelle à certains Israéliens les jours qui ont précédé l'assassinat, en 1995, du premier ministre de l'époque, Yitzhak Rabin, abattu par un ultra-nationaliste juif pour avoir conclu un accord de paix avec les Palestiniens.

(Maayan Lubell; version française Camille Raynaud)