Téléchargez
notre application
Ouvrir

États-Unis : Le chef du Pentagone favorable à la modification des poursuites dans les affaires d'agression sexuelle

reuters.com  |   |  256  mots
Etats-unis : le chef du pentagone favorable a la modification des poursuites dans les affaires d'agression sexuelle[reuters.com]
(Crédits : Evelyn Hockstein)

WASHINGTON (Reuters) - Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a déclaré mardi qu'il était favorable à ce que les poursuites pour agression sexuelle et autres crimes connexes soient retirées de la chaîne de commandement de l'armée, une position en rupture avec celles de ses prédécesseurs.

Les défenseurs et les législateurs demandent depuis des années que les commandants militaires soient retirés du processus de décision lorsqu'il s'agit de poursuivre les cas d'agression sexuelle, arguant qu'ils sont enclins à négliger la question.

Les agressions et le harcèlement sexuels dans l'armée américaine ne sont pas souvent signalés et la façon dont le Pentagone les traite a fait l'objet d'un examen renouvelé.

"Nous travaillerons avec le Congrès pour modifier le Code uniforme de justice militaire, en retirant la poursuite des agressions sexuelles et des crimes connexes de la chaîne de commandement militaire", a déclaré Lloyd Austin dans un communiqué, devenant ainsi le premier secrétaire à la Défense à soutenir une telle mesure.

Le chef du Pentagone a déclaré qu'il était également favorable au retrait de la chaîne de commandement militaire d'autres crimes connexes, tels que les violences domestiques.

Il a indiqué qu'il informerait le président Joe Biden de la recommandation d'une commission indépendante sur les agressions sexuelles créée par le Pentagone. Cette commission a formulé les recommandations que Lloyd Austin a approuvées.

(Phil Stewart and Idrees Ali; version française Camille Raynaud)