Téléchargez
notre application
Ouvrir

Impossible pour certains pays de l'UE d'abandonner le pétrole russe aujourd'hui, estime Poutine

reuters.com  |   |  298  mots
Impossible pour certains pays de l'ue d'abandonner le petrole russe aujourd'hui, estime poutine[reuters.com]
(Crédits : Sputnik)

(Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mardi qu'il était impossible pour certains pays européens d'abandonner rapidement le pétrole russe, comme le souhaite l'Union européenne.

Les membres de l'UE négocient une proposition d'embargo pétrolier sur la Russie en raison du conflit ukrainien, mais les discussions ont échoué cette semaine après le veto de la Hongrie, très dépendante des importations de pétrole russe.

"Il est évident que certains États de l'Union européenne, dont la part des hydrocarbures russes dans le bilan énergétique est particulièrement élevée, ne seront pas en mesure de le faire avant longtemps, de se passer de notre pétrole", a déclaré Vladimir Poutine.

S'exprimant lors d'une réunion télévisée avec des responsables pétroliers et des fonctionnaires nationaux, il a également déclaré que les sanctions occidentales et un éventuel embargo sur le pétrole russe avaient entraîné une hausse des prix mondiaux du pétrole.

Il a ajouté qu'en abandonnant les approvisionnements énergétiques russes, l'Europe risquait d'acquitter les tarifs les plus chers au monde à long terme, tandis que la compétitivité de son industrie serait sapée.

Il a également déclaré que les sanctions occidentales avaient alimenté l'inflation en Europe même.

"Il y a des changements tectoniques sur le marché du pétrole, et faire des affaires comme avant, selon l'ancien modèle, semble peu probable", a concédé Vladimir Poutine, ajoutant qu'il était important de mettre en place une chaîne complète du producteur à l'acheteur final.

Il a promis une aide de l'État aux producteurs de pétrole nationaux, notamment en facilitant l'accès aux prêts et aux assurances.

(Reportage Reuters, version française Lou Phily)

2 mn