Téléchargez
notre application
Ouvrir

Société Générale : Oudéa quittera son poste de directeur général en mai 2023

reuters.com  |   |  447  mots
Societe generale: oudea quittera son poste de directeur general en mai 2023[reuters.com]
(Crédits : Benoit Tessier)

PARIS (Reuters) - Société Générale a annoncé mardi que son directeur général Frédéric Oudéa, en poste depuis 2008, ne solliciterait pas le renouvellement de son mandat en mai 2023.

Le groupe bancaire français a précisé dans un communiqué qu'un processus de sélection d'un nouveau directeur général avait été décidé à l'horizon 2023.

"À l'occasion de l'assemblée générale du 17 mai 2022, Frédéric Oudéa, directeur général depuis 2008, a annoncé qu'il ne sollicitera pas le renouvellement de son mandat d'administrateur et de directeur général en mai 2023", déclare Société Générale.

"Le conseil d'administration a pris acte de cette décision et a renouvelé sa confiance en Frédéric Oudéa pour diriger le groupe jusqu'à cette échéance."

Ancien élève de l'École polytechnique et de l'École nationale d'administration (ENA), Frédéric Oudéa a rejoint la Société Générale en 1995 après avoir occupé différents postes au sein de l'administration publique.

Il devient directeur financier de la banque en janvier 2003 et en prend la direction générale en 2008 en pleine tempête provoquée par l'affaire Kerviel, qui vaut à la banque une perte de 4,9 milliards d'euros.

Il en est par la suite président-directeur général jusqu'en 2015 puis de nouveau uniquement directeur général après la dissociation de cette fonction avec celle de président du conseil d'administration.

Il a ces dernières années réorganisé les activités du groupe pour renforcer sa solvabilité et sa rentabilité, en cédant des activités en Europe centrale et de l'Est et en restructurant la banque de financement et d'investissement.

La banque a récemment décidé de fusionner ses deux réseaux de banque de détail en France et de céder ses actifs en Russie, dont Rosbank, après le déclenchement en février de l'offensive militaire russe en Ukraine.

"J'ai indiqué au conseil (d'administration-NDLR) que je ne serais pas candidat au renouvellement de mon mandat en 2023. C'est une décision prise avec humilité, beaucoup d'émotions mais aussi beaucoup de sérénité personnelle", a déclaré Frédéric Oudéa aux actionnaires.

Lorenzo Bini Smaghi, le président du conseil d'administration, a ajouté que les administrateurs avaient décidé de lancer une procédure de sélection pour désigner un successeur comme administrateur et directeur général.

"Le conseil d'administration entend tout mettre en oeuvre pour que cette transition soit pleinement réussie", a dit Lorenzo Bini Smaghi.

(Reportage Matthieu Portard, édité par Sophie Louet et Bertrand Boucey)

2 mn