Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Ukraine évoque une intensification des attaques russes dans le Donbass

reuters.com  |   |  304  mots
Russia's invasion of ukraine continues, in dnipro[reuters.com]
(Crédits : Jorge Silva)

par Natalia Zinets et Jonathan Landay

KYIV, Ukraine (Reuters) - Les forces russes ont intensifié leur offensive dans le Donbass, dans l'est de l'Ukraine, combinant tirs d'artillerie, de roquettes et frappes aériennes pour affaiblir les défenses autour de Donetsk, a fait savoir vendredi l'état-major ukrainien.

"L'ennemi russe a procédé à des bombardements d'artillerie massifs contre des infrastructures civiles, y compris par des tirs nourris de lance-roquettes", explique l'état-major de l'armée ukrainienne dans un communiqué.

Toujours dans le Donbass, un peu plus à l'est, les environs de la ville de Louhansk, à une soixantaine de kilomètres de la frontière avec la Russie, ont également été la cible de bombardements ayant tué 13 civils au cours des 24 heures écoulées, selon le gouverneur régional, Serhi Gaïdaï.

Douze personnes ont été tuées dans la ville de Severodonetsk, à une centaine de kilomètres au nord de Louhansk, théâtre d'un assaut infructueux des forces russes, a précisé le gouverneur de la région administrative de Louhansk.

Depuis l'échec de l'offensive initiale en direction de la capitale ukrainienne Kyiv et le retrait fin mars-début avril des troupes russes du nord de l'Ukraine, la Russie a concentré une grande partie de ses efforts sur la conquête de l'ensemble des territoires des régions administratives de Donetsk et Louhansk, dans l'est de l'Ukraine, en parties contrôlées depuis 2014 par des séparatistes pro-russes.

La région industrielle du Donbass est désormais totalement détruite, a déclaré le président ukrainien Volodimir Zelensky jeudi soir dans son allocution vidéo quotidienne.

La Russie continue de qualifier son offensive en Ukraine comme une "opération militaire spéciale" visant à démilitariser et "dénazifier" le pays.

(Reportage Natalia Zinets et Max Hunder, version française Myriam Rivet, édité par)

2 mn