Téléchargez
notre application
Ouvrir

Etats-Unis : L'intervention des forces de l'ordre en question après la fusillade d'Uvalde

reuters.com  |   |  408  mots
Etats-unis: l'intervention des forces de l'ordre en question apres la fusillade d'uvalde[reuters.com]
(Crédits : Marco Bello)

par Brad Brooks et Gabriella Borter

UVALDE, Texas (Reuters) - Les derniers détails fournis par le département de la sécurité publique du Texas (DPS) sur la fusillade survenue mardi dans une école primaire de la ville d'Uvalde au Texas diffèrent fortement des premiers comptes rendus de la police et soulèvent des questions sur les mesures de sécurité an vigueur dans l'école primaire et sur l'intervention des forces de l'ordre.

Les autorités ont annoncé jeudi que l'auteur de la fusillade avait pénétré dans l'établissement sans être inquiété avant de tuer 19 enfants et deux enseignants alors qu'il était retranché dans une salle de classe pendant une heure.

Le district scolaire d'Uvalde a pour politique de verrouiller toutes les entrées des établissements ainsi que les portes des salles de classe, par mesure de sécurité. Mais un élève a déclaré à Reuters que certaines portes n'avaient pas été verrouillées le jour de la fusillade afin de permettre aux parents d'aller et venir dans l'établissement à l'occasion d'une cérémonie de remise de prix.

Ces nouveaux détails ont été dévoilés par les autorités quelques heures après la diffusion de vidéos montrant des parents désespérés devant l'école primaire Robb pendant l'attaque. Ils suppliaient les agents présents sur les lieux d'intervenir, et certains d'entre eux ont dû être maîtrisés.

Selon les autorités, deux officiers sont entrés dans l'établissement quelques minutes après le tireur, mais ont dû se mettre à l'abri lorsque Salvador Ramos les a pris pour cible.

Le jeune homme s'est ensuite barricadé dans une salle de classe et une heure s'est écoulée avant que des agents de la Patrouille frontalière des Etats-Unis n'interviennent et ne l'abattent.

La fusillade d'Uvalde est l'une des plus meurtrières commise dans une école américaine depuis qu'un tireur a tué 26 personnes, dont 20 enfants âgés de cinq à dix ans, dans une attaque contre l'école primaire Sandy Hook, dans le Connecticut, en décembre 2012.

Le président américain Joe Biden se rendra dimanche en compagnie de son épouse à Uvalde, au Texas, afin d'apporter son soutien aux familles des victimes.

(Reportage Gabriella Borter et Brad Brooks, avec la contribution de Brendan O'Brien, Doina Chiacu, Andrew Hay et Costas Pitas, rédigé par Joseph Ax et Steve Gorman; version française Camille Raynaud)

2 mn