Téléchargez
notre application
Ouvrir

La fin du confinement approche pour Shanghaï, Pékin enquête sur l'impact de ses restrictions

reuters.com  |   |  449  mots
La fin du confinement approche pour shanghai, pekin enquete sur l'impact de ses restrictions[reuters.com]
(Crédits : Aly Song)

par David Stanway et Roxanne Liu

SHANGHAÏ/PÉKIN (Reuters) - Shanghaï a pris vendredi de nouvelles mesures en vue de la levée progressives de son confinement lié au COVID-19, tandis que Pékin se penche sur les cas où ses restrictions affecteraient le secteur médical, la Chine continuant de lever ses restrictions sanitaires de manière inégale.

Alors que le centre financier de Shanghaï a dû faire face à un confinement sévère de deux mois pour stopper la vague d'infections du COVID-19, la capitale Pékin a imposé des restrictions de mouvement strictes pour réprimer une plus petite mais tenace épidémie.

Ces mesures ont mis à mal la deuxième plus grande économie du monde, les données montrant une reprise lente et partielle, alors même que la plupart des pays tentent de revenir à une situation quasi-normale.

Les bénéfices des entreprises industrielles ont chuté le plus rapidement en deux ans en avril, selon des données publiées vendredi, alors que les prix élevés des matières premières et les goulets d'étranglement dans les chaînes d'approvisionnement ont réduit les marges et perturbé l'activité des usines, mais une certaine amélioration a pu être constatée ce mois-ci.

La banque centrale de Chine a déclaré jeudi qu'elle allait promouvoir davantage de crédits pour les petites entreprises.

Shanghaï, la ville la plus peuplée de Chine, vise à mettre fin à son confinement à partir de mercredi. Les autorités ont permis à un plus grand nombre de personnes de sortir dehors, quelques entreprises ont pu reprendre leurs opérations et un nombre limité de transports et lieux publics ont rouverts ces derniers jours.

La plupart des résidents restent cependant confinés chez eux et les magasins ne peuvent effectuer que des livraisons.

D'autre part, la capitale Pékin a renforcé cette semaine les quarantaines, réduit la présence sur le lieu de travail et pris des mesures contre les personnes qui ne respectent pas les restrictions, causant parfois d'autres problèmes plus graves.

Les autorités enquêtent sur des cas de retard dans le traitement de patients atteints de maladies aiguës et des femmes enceintes, et certains agents des services d'urgence ont été suspendus de leurs fonctions en conséquence, a indiqué vendredi le Quotidien du Peuple, soutenu par l'État.

Le dernier bilan de cas quotidiens de COVID-19 à Shanghaï était inférieur à 300, sans aucun cas en dehors des zones de quarantaine, et Pékin a signalé 29 cas quotidiens, contre 45 la veille.

(Reportage bureaux de Pékin et de Shanghaï, rédigé par Marius Zaharia; version française Dina Kartit, édité par Kate Entringer)

2 mn