« Il faut imaginer la vie avec des températures supérieures à 40 degrés » (Renaud Muselier, président de la région Sud)

#REAix2022. Alors que le monde connaît un choc inédit depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, La Tribune a donné la parole aux grands décideurs de l'économie en direct des Rencontres d'Aix-en-Provence du 8 au 10 juillet. Que pensent les patrons des désordres économiques actuels ? Est-ce la fin de la mondialisation ? Comment faire face au retour de l'inflation qui fait remonter les taux d'intérêt et craindre des tensions sociales ? Comment mener dans le même temps les grandes transitions énergétique, écologique et économique ? Revivez ici la vidéo de l'entretien avec Renaud Muselier, président de la région Sud, enregistré depuis notre studio installé au cœur du Davos provençal.
Philippe Mabille
(Crédits : DR)

Renaud Muselier, président de la région Sud

Il a toujours fait chaud dans notre région, mais il faut imaginer la vie avec des températures régulièrement supérieures à 40 degrés. Il y a 3 ans, nous avons lancé un plan environnement, une COP d'avance, auquel nous avions consacré 30% du budget. En 2023, ce sera 100% du budget. Il faut travailler sur 5 axes : air, mer, terre, énergie et déchet. Chacun devant être abordé sous l'angle développement durable et travailler avec les élus locaux.

J'ai de très bonnes relations avec Mme Borne avec qui j'avais travaillé lorsqu'elle était au ministère des Transports, puis au ministère du Travail. Dès sa nomination comme Première ministre, je lui ai proposé de faire de la Provence-Alpes-Côte d'Azur une région pilote. Nous avons la mer, la montagne, l'agriculture, du tourisme, des zones industrielles. Nous sommes une terre de contrastes qui peut servir de terre d'expérimentation.

Nos trois trois métropoles, Toulon, Nice Marseille, ont attiré des télétravailleurs post Covid. Mais pour attirer des emplois, nous avons défini une stratégie de ré industrialisation. Et pour trouver les talents, on travaille avec les filières sur leurs besoins. On forme des compétences avec les entreprises. Le nombre d'entreprises venues s'installer sur notre territoire a augmenté de 20%.

Nous sommes l'une des premières destinations touristiques. Pour se protéger du tourisme de masse, on travaille avec les pôles d'activité, on a organisé 9 parcs régionaux, mis en place un plan pour lutter contre les feux. On s'organise pour limiter l'accès à certains sites. L'accès au parc des Calanques se fait sur réservation afin d'en limiter la fréquentation. Mais comme notre offre touristique est énorme, on peut conseiller d'aller vers des lieux moins fréquentés.

Philippe Mabille

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 16/07/2022 à 16:31
Signaler
Bonjour, Oui le chaleur devrait augmenter, bien sûr nous avons contribuer à cette situation .... Mais notre pays et notre union fait de gros efforts sur le sujets.... Bien sûr ils ne faut pas dire que la Chine et les usa sont responsable de 50% d...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.