Le Cambodge devient à son tour un pays producteur de pétrole

Le Cambodge devrait produire 7.500 barils par jour dès 2021, en collaboration avec la compagnie pétrolière singapourienne KrisEnergy. Une manne bienvenue pour ce pays comptant parmi les plus pauvres du monde.

2 mn

Le président de KrisEnergy Group, Tan Ek Kia (à gauche), lors de la signature le 23 août 2017 à Phnom Penh de l'accord sur la concession pétrolière avec le ministre cambodgien de l'Economie et des Finances Aun Pornmoniroth. KrisEnergy détient actuellement 95% de la concession où vient d'être extrait le pétrole, le reste appartenant au gouvernement cambodgien.
Le président de KrisEnergy Group, Tan Ek Kia (à gauche), lors de la signature le 23 août 2017 à Phnom Penh de l'accord sur la concession pétrolière avec le ministre cambodgien de l'Economie et des Finances Aun Pornmoniroth. KrisEnergy détient actuellement 95% de la concession où vient d'être extrait le pétrole, le reste appartenant au gouvernement cambodgien. (Crédits : Reuters)

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a annoncé mardi que le royaume avait extrait du pétrole pour la première fois dans ses eaux territoriales, une étape attendue de longue date dans ce pays parmi les plus pauvres d'Asie du Sud-Est. "La première goutte de pétrole a été produite", s'est félicité Hun Sen, saluant "une nouvelle réussite pour l'économie du Cambodge". "L'année 2021 arrive (...) et nous avons reçu un énorme cadeau pour notre pays, la première production de pétrole sur notre territoire", a-t-il ajouté dans un message posté sur Facebook.

Hun Sen, au pouvoir depuis 35 ans, a également balayé les inquiétudes sur l'utilisation transparente et à bon escient de cette nouvelle richesse. C'est "une bénédiction" pour les Cambodgiens, a-t-il assuré, "ce n'est pas une malédiction comme cela a été dit par certaines personnes mal-intentionnées". Le brut a été extrait d'une zone située au large de la côte de Sihanoukville (Sud).

La Thaïlande et la Malaisie voisines exploitent déjà depuis les années 1980 les ressources en hydrocarbures du Golfe de Thaïlande. Le Cambodge a pris du retard, même si le géant américain Chevron a identifié les premières réserves de pétrole du pays dès 2005.

Production modeste

Le gouvernement cambodgien et Chevron n'avaient finalement pas réussi à se mettre d'accord sur le partage du gâteau. Phnom Penh avait finalement signé en 2017 un contrat avec une compagnie singapourienne, KrisEnergy.

KrisEnergy détient actuellement 95% de la concession où a été extrait le pétrole, le reste appartenant au gouvernement. La compagnie prévoit initialement une production maximum de  7.500 barils par jour, un chiffre modeste comparé à la production de la Thaïlande ou du Vietnam.

Mais les recettes pourraient être significatives pour le gouvernement qui avait estimé en 2017 pouvoir retirer au moins 500 millions de dollars (409 millions d'euros) en royalties durant la première phase du projet.

Après la découverte par Chevron de réserves pétrolières, le Cambodge avait estimé ses réserves sous-marines à des centaines de millions de barils dans six zones.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 30/12/2020 à 11:43
Signaler
C'est sur le long terme que l'on voit si ce pétrole profite à la population ou pas. Une population de presque 17 millions d'habitants dont 10 millions vivent avec quelques dollars par jour. Mais heureusement le pays se développe avec l'installation d...

à écrit le 29/12/2020 à 13:17
Signaler
Si ça ne fait que profiter à son oligarchie, comme le grand sourire de l'oligarque que l'on voit en plein milieu le suggère, ça ne résoudra pas la pauvreté des citoyens de ce pays.

le 29/12/2020 à 20:20
Signaler
"ça ne résoudra pas la pauvreté des citoyens" c'est pas fait pour. Vous vous rendez compte des sommes énormes qu'il faudrait vu le nombre élevé de pauvres ? Dans une seule poche c'est plus "efficace", disons intéressant. ...

le 30/12/2020 à 9:14
Signaler
Dans ce cas il faut arrêter avec cette chimère que tout le monde voit et comprend et de plus en plus nombreux et de plus en plus longtemps. "Histoires de producteurs et de consommateurs, du producteur au consommateur, du producteur au consommate...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.