Le téléphone d'Hitler, "arme de destruction massive", vendu aux enchères

 |   |  290  mots
Une reconstitution du bunker d'Hitler au musée Madame Tussauds de Berlin.
Une reconstitution du bunker d'Hitler au musée Madame Tussauds de Berlin. (Crédits : Reuters)
L'objet avait été récupéré après la chute de Berlin par un officier britannique.

Une vente aux enchères très particulière se tiendra ce mois-ci dans le Maryland (Etats-Unis). Comme le raconte CNN, le téléphone qu'Adolf Hitler utilisait dans son bunker de Berlin fera partie du lot. L'appareil, noir à l'origine et repeint en rouge, comporte une croix gammée et le nom du dirigeant du IIIe Reich gravé dessus (voir photo ci-dessous).

D'après la société qui s'occupe de la vente, le téléphone était utilisé par le leader nazi pour donner ses ordres pendant la Seconde Guerre mondiale. Le catalogue des enchères le décrit comme étant "l'arme la plus destructrice de tous les temps, qui a conduit à la mort de millions de personnes partout dans le monde". Son prix est estimé entre 200.000 et 300.000 dollars (185.000 à 277.000 euros).

Caché dans une mallette

CNN a également remonté la trace de ce téléphone. C'est un officier britannique, Ralph Rayner, "probablement le premier non-Soviétique à pénétrer dans le bunker d'Hitler" qui l'a récupéré après la capitulation allemande en 1945. Un acte passible à l'époque de la cour martiale, le pillage étant formellement interdit. Un risque qui n'a pas fait peur au soldat, qui repart en Angleterre avec l'appareil caché dans une mallette.

Son fils, Ranulf Rayner, aujourd'hui âgé de 82 ans, hérite de cet objet historique à la mort de son père. Selon CNN, il espère que le téléphone ira dans un musée, et non dans la collection d'un particulier. "Je veux qu'il puisse rappeler les horreurs de la guerre" a-t-il expliqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2017 à 7:50 :
Il se murmure dans les couloirs de la maison blanche que trump est interesse par l'objet. Le suspense est a son comble.
a écrit le 02/02/2017 à 18:34 :
Tiens! il ne tweetait pas?
a écrit le 02/02/2017 à 18:03 :
Dans un musée , comme si cet appareil d'un goût douteux ( repeint en rouge , croix gamme et nom du dictateur ) peut rivaliser avec les œuvres d'artistes ...
Van Goth contre téléphone !

Qu'il aille chez un particulier nostalgique du troisième Reich au point de dépenser une fortune.
D'ailleurs l'héritier n'aspire qu'à de la monnaie et ses propos ne sont la que pour ce donner bonne conscience.

Quand au pillage durant la deuxième guerre , c'était courant .
Réponse de le 02/02/2017 à 21:23 :
Depuis quand il faut etre une ouevre artistique pour paraitre dans un musée?
a écrit le 02/02/2017 à 14:59 :
Quelle hypocrisie ! Si le chérubin de 82 ans veut que le telephone aille dans un musée, pourquoi ne le donne-t-il pas à un musée au lieu de le mettre aux enchères...d'autant plus que l'appareil a été acquis dans des conditions illégales à l'époque et probablement actuellement :-)
a écrit le 02/02/2017 à 14:35 :
" il espère que le téléphone ira dans un musée, et non dans la collection d'un particulier. "Je veux qu'il puisse rappeler les horreurs de la guerre" a-t-il expliqué.....

S'il l'avait vraiment voulu vraiment, il en aurait fait don à ce musée.....
a écrit le 02/02/2017 à 12:51 :
s'il voulait que ca finisse dans un musee il l'aurait donne
la il espere juste que des entites publiques auront un budget illimite pour racheter son objet
la nuance est de taille............
a écrit le 02/02/2017 à 12:51 :
C'est bien connu : hitler avait un Iphone ! Avis aux collectionneurs !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :