Barclays envisage de vendre sa filiale iShares

 |   |  241  mots
Selon la presse britannique, Barclays pourrait recueillir jusqu'à cinq milliards de livres en vendant iShares, ce qui pourrait lui permettre d'éviter d'avoir recours au programme public de garantie des actifs.

Barclays confirme avoir eu des discussions sur la vente de sa filiale iShares. Deux journaux britanniques écrivaient déjà dimanche que Barclays avait approché des acheteurs éventuels pour iShare, un fonds qui suit à la trace la performance d'indices particuliers ou encore d'un panier de valeurs.

"Barclays (...) confirme avoir eu des discussions avec un certain nombre de parties intéressées dans le cadre de l'examen régulier du portefeuille d'activités du groupe", déclare la banque dans un bref communiqué publié ce lundi.

Selon la presse outre-Manche, Barclays pourrait lever jusqu'à cinq milliards de livres en vendant iShares, ce qui pourrait lui permettre d'éviter d'avoir recours au programme public de garantie des actifs. Selon le Telegraph, Barclays discute avec des investisseurs américains pour vendre iShare quatre milliards de livres (5.6 milliards de dollars) mais il ajoute que des "parties du Moyen-Orient" sont intéressées aussi par iShares.

Barclays indique lundi être en discussion avec le gouvernement pour savoir s'il devait participer à ce programme qui permet aux banques d'être assurées par l'Etat contre certaines pertes sur actifs risqués, moyennant le versement d'une commission. Barclays a par ailleurs fait état d'un bon début de l'année. "L'activité de Barclays continue de bien se porter. Le début de l'année 2009 a été bon", lit-on dans le communiqué.

Ces annonces ont intéressé les investisseurs: Barclays gagnait 13,36% à 84 pence à la Bourse de Londres en fin de matinée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :