Préavis de grève à la Société Générale

 |   |  170  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les salariés sont appelés à cesser le travail le 24 novembre. Devant le retour des bénéfices, les syndicats réclament des hausses de salaires plus significatives.

Les grèves dans les établissements financiers ne sont pas fréquentes. Mais face à la situation, il s'agit, selon les syndicats de Société Générale, de la seule solution. Ces derniers appellent les employés de cet établissement à arrêter le travail le 24 novembre prochain.

En cause : la tension grimpante entre les salariés et la direction. Les négociations sur les revalorisations de salaires butent sur les chiffres. Les syndicats réclament des hausses de 2% au lieu de 0,7% prévu.

Les salariés mettent en avant le retour des bénéfices et surtout les provisions passées pour le paiement des bonus. Les syndicats dénoncent également un projet de réorganisation de travail des chargés de clientèle qui doit entraîner une augmentation de 25% de leur portefeuille de clients.

Pour la direction, pas de crainte à avoir : ces changements ne devraient pas augmenter la charge de travail des employés grâce à la modernisation des outils de gestion. Un argument rejeté par les syndicats.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2009 à 8:56 :
Plumé et Sergio : vos messages prouvent que vous votre cerveau fait beaucoup de confusions ! On parle d'organisation interne , pas de tarifs ni de gestion de vos comptes !
a écrit le 09/11/2009 à 7:19 :
Plumé et sergio vous faites pitié avec vos commentaires d'une débilité effarante.

Je suis conseiller à la SG depuis 5 ans et je peux vous dire que toucher des petits euros quand on fait un crédit ou une assurance n'a rien de gratifiant. Surtout quand on voit les bonus que se payent les traders et les primes de fin d'année de la direction.

Un conseiller touche 1600? par mois. Et encore, une de mes collegues, fraichement arrivée, depasse péniblement les 1300?. Faites le calcul de 0,7% de 1300?....
a écrit le 06/11/2009 à 18:18 :
et pour finir, tous les conseillers ne sont pas des êtres sans scrupules qui vendent n'importe comment et à n'importe qui. Il y en a aussi qui instaurent une relation de confiance avec leurs clients et qui font du bon travail! c'est devenu trop facile de cracher sur les banquiers, sur les frais etc....
a écrit le 06/11/2009 à 18:10 :
je suis une jeune "cadre dynamique" et récemment embauchée à la société générale. effectivement le prospectus d'appel à la gréve est arrivé seulement hier à mon agence mais peu à peu le mot passe et je pense que cette action sera suivie. par rapport à tous les témoignages que j'ai lu je peux dire que je suis d'accord sur le fait que la vie en agence n'est pas toujours facile mais je pense que tous les employés de banques n'ont pas de raison de cracher sur la soupe. ceci dit, il est certain que les conditions de travail ne vont pas en s'arrangeant et il n'y a pa vraiment de reconnaissance de la direction face aux salariés qui sont motivés et qui s'investiisent et qui ont du enduré les commentaires parfois trés agressifs, des clients face aux conneries de notre direction et à sa façon de distribuer les bénéfices aux traders et à nos grands dirigeants (qui ne se posent meme pas la question de savoir ce que peut être la vie en agence.) menou au suijet de ce que tu dis sur le salaire de 1400 euros d un employé avec 40ans de boite, c des conneries ou alors tu parles de qulqu'un qui n'a jamais voulu évolué" et qui a toujours fait le minimum. moi j'ai envie de rester optimiste et s'il faut faire des journées de gréves pour se faire entendre alors allons y c'est toujours mieux que rester aigrie dans son coin en attendant la retraite sans rien faire.
a écrit le 03/11/2009 à 6:38 :
C'est dingue de voir qu'un directeur d'agence (LO a écrit le 02/11/2009 à 11:41) communique sur les horaires d'ouvertures de sa boutique plutot que sur le malaise de ses salariés .
c'est cool, les salariés SG ne sont MEME PAS au courant de cet avis de greve. C'est pas grave, ils seront tous en poste pour vendre des assurances bidons à des clients qui cherchent des conseils bancaires. comme ça, plus de PNB, plus de gratifications pour les directeurs et pour la force de vente... des miettes mais ils sont contents :D "vous etes un bon, on vous file 1000? de prime annuel pour vous le signifier" . ces 1000? sont remis de la main d'un cadre qui se bouffe 25000? de prime.
a écrit le 02/11/2009 à 14:14 :
Pourquoi parler d'un préavis ? le préavis de grève n'exista pas sauf dans le service public. Pour l'heure, il s'agit certainement d'une annonce faite par les syndicats appelants....
Attention à ne pas dire des choses fausses car les gens pensent ensuite qu'il faut donner unpréavis lorsqu'on se met en grève. NOn , mise à part l'exception citée plus haut, vous pouvez lever les crayons, débrancher vos téléphones et éteindre vos ordinateurs quand vous voulez camarades. Vous êtes des hommes et des femmes libres ! ! !
a écrit le 02/11/2009 à 9:44 :
Le documentaire sur la 3 sur la mort du travail peut-être appliqué aux banques, les chargés de clientèle sont pressés comme des citrons afin qu'ils vendent le plus de produits possible au détriment de l'intérêt de la clientèle !!!Sur les plateformes téléphoniques, les employés sont écoutés, minutés (Pas plus de 3mn avec un client) les pauses sont programmées (chaque fois que l'employé quitte son poste il doit désactivé son ordinateur donc considéré comme absent par le système et déduit de son horaire de travail).Bien des employés de banque finissent leur carrière après 40 année de bons et loyaux services à 1400 euros net de salaire (primes et 13ème mois compris), on est bien loin des salaires mirobolants des traders ! Je précise à "plumé" que les stocks options sont distribuées qu'à une petite frange de cadres qui entourent la grande direction nationale !
Malheureusement les "jeunes" employés récemment dans les banques sont comme est la société actuelle et pensent leur carrière non pas solidairement avec les autres mais individuellement. Et la direction des banques le sait bien elle joue la division, flatte leur égo et leur promette "monts et merveilles", promesse d'ailleurs jamais tenues! mais ils s'en rendront compte que des dizaines d'années plus tard mais cela sera trop tard!
Si les employés de banque avaient obtenu une "convention collective" correcte, c'étaient par des grèves et avec des syndicats actifs avec des cotisants importants. Hélas les employés actuels sont comme la société actuelle, pas courageux et égoïstes, "chacun pour soit" est devenu la devise!
Je voudrais que la population soutienne les employés de banque dans leur action, car ce n'est pas des nantis loin de là, et qu'elle comprenne que le banquiers nantis sont ceux qui dirigent les banques!
a écrit le 02/11/2009 à 9:41 :
je suis directeur d'une agence, très peu de salariés sont au courant de cette grève. Il n'y aura pas de fermeture d'agence, donc aucune perturbation pour le client.
a écrit le 01/11/2009 à 16:28 :
ancien employé de banque pas de SG, je dois dire que depuis la fin de l'ancienne convention collective, il ne reste plus que des miettes pour les salariés, le reste va chez les gros et les actionnaires, le travail la surcharge , ils s'en foutent comme de l'an quarante seul la place et le fric les interressent
a écrit le 01/11/2009 à 14:35 :
Plumé, t'as l'air de rien comprendre... et tu fais koi dans la vie pour dire cela???
a écrit le 31/10/2009 à 16:18 :
et le client lui, peux t il prétendre à une augmentation de la qualité du conseil et de la rémunération de ses placements...décidément dès que les affaires reprennent il faut plumer le client sans le faire crier et alimenter les stocks options à tous les étages...
a écrit le 31/10/2009 à 14:32 :
Les banques sont fortes pour gagner de l'argent et fortes aussi pour le garder.
a écrit le 31/10/2009 à 12:38 :
Les salariés doivent se contenter des miettes alors que d'autres nantis, les traders par exemple responsables de la crise s'empiffrent. Je plains les salariés d'aujourd'hui à qui l'on demande toujours + + + et + et ne doivent pas être loin, pour certains, des conditions de travail des employés de France Télécom!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :